Automobile : le budget des Français toujours à la hausse en 2018

Publié le par

La hausse des prix des carburants, des coûts d’entretien et d’assurance ont lourdement pesé sur le budget automobile selon l’étude annuelle de l’Automobile club association (ACA).

Automobile : le budget des Français toujours à la hausse en 2018

L’Automobile club association (ACA) a publié hier, mercredi 3 avril, sa traditionnelle photographie annuelle des dépenses moyennes consacrées par l’automobiliste français à son véhicule. Cette étude a pour objectif d’observer l’évolution des comportements commerciaux et financiers des principaux « partenaires » de l’automobiliste (constructeurs, réparateurs, établissements de crédits, assureurs, pétroliers, percepteurs de taxes…).

Un taux d’inflation de + 1,8 %

L’ACA a examiné le budget d’une Renault Clio essence, d’une Peugeot 308 diesel, d’une Dacia Logan diesel, et d’une Toyota Prius hybride (électrique et essence). L’année 2018 a été marquée par un taux d’inflation de 1,8 %.

L’ACA relève, en outre, que les prix catalogue des véhicules de référence sont restés stables (0 à + 1,1 %). « En 2018, les automobilistes qui roulent en Renault Clio et Peugeot 308 ont opté pour des modèles d’une finition nouvelle et supérieure, mieux équipés, plus promus, plus demandés et aussi plus chers situant leur valeur catalogue entre + 11 et + 16 % par rapport à celui des modèles de l’édition précédente », rapporte l’association.

Explosion de certains coûts

L’Automobile club association pointe du doigt une explosion de certains coûts :

- Les dépenses d’entretien ont augmenté de 3,4 à 3,8 % suivant les marques.

- Les primes d’assurance ont progressé en moyenne de 2,5 % à modèle égal. Plusieurs explications : accidentalité en hausse en 2017, accroissement des coûts médicaux et des indemnités aux victimes, véhicules plus complexes à réparer, équipements en plus grand nombre.

- Les postes péage et garage de la voiture ont augmenté respectivement de 1,36 % et de 1,54% mais restent sous le niveau de l’inflation.

L’envolée des carburants

Les carburants hors taxes ont connu une envolée de 15,4 % pour le SP95 et de 22,5 % pour le gazole. Les taxes pétrolières ont grimpé de 6 % pour le super et de 12,9 % pour le gazole, soit respectivement plus de 3 et 7 fois l’inflation. L’ACA rappelant qu’à « la pompe, le litre de super vendu 1,505 euro (+ 9,3 %) supporte une taxation de 167 % (plus de 8 fois la TVA) et le litre de gazole à 1,437 euro (+ 16,6 %), une taxation de 144 % (plus de 7 fois la TVA) ».

L’intégralité de cette étude annuelle est à retrouver ici.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos