C5 Aircross : le SUV ultra confortable

Publié le par

Le C5 Aircross est le nouveau SUV de Citroën. À l’horizon 2020, la marque française prévoit de décliner le modèle en version hybride, puis en version 100 % électrique.

C5 Aircross : le SUV ultra confortable

"Avec le C5 Aircross, nous pensons avoir un best-seller. Nous avons inventé le SUV confortable", assure Linda Jackson, directrice générale de Citroën. Le produit symbolise la nouvelle offensive de la marque française sur le segment C des grands SUV (si on le compare au petit C3 Aircross). Lancé sur le marché chinois le 15 septembre 2017, le nouveau modèle semble plaire puisqu’il s’est en déjà écoulé 40 000 dans le pays. Le C5 Aircross fera sa première apparition en France à l’occasion du Mondial de l’automobile (du 4 au 14 octobre) à Paris. C’est d’ailleurs lors de l’événement que son prix sera connu. Les premières commandes seront lancées dès le 1er octobre 2018, et les premières livraisons devraient arriver en fin d’année. Citroën ambitionne de vendre plus de 110 000 unités en Europe en année pleine, et cible une clientèle jeune, active et familiale, située entre 40 et 50 ans.

Comparé à sa version chinoise, le modèle français connaîtra deux modifications majeures : trois sièges indépendants et modulables seront installés à l’arrière du véhicule, alors que le produit en Chine possède une banquette traditionnelle. Par ailleurs, si dans l’empire du Milieu le SUV n’affiche aucune motorisation diesel, la version française proposera les deux versions, essence et diesel, décuplant une puissance de 130 et 180 chevaux pour les deux moteurs.

Le confort en gage de priorité

Le confort de l’assise est l’un des points clés du nouveau produit. La marque aux chevrons a fait le pari d’installer des sièges Advenced Comfort avec l’introduction des suspensions à butées hydrauliques progressives. Deux couches de mousse ont été rajoutées sur chaque place. L’assise est comparable à celle d’un fauteuil. À terme, ce type de sièges sera transversal sur l’ensemble de la gamme Citroën. Et si à l’avant le conducteur et le passager peuvent jouir de sièges massants, à l’arrière trois sièges identiques, individuels et modulables diffèrent de la banquette traditionnelle. Seul SUV de son segment à posséder cette fonction. Les occupants sont libres d’avancer ou de replier les sièges à leur guise, ce qui permet par exemple d’offrir une plus grande capacité de stockage dans le coffre. Ce dernier peut engloutir une charge minimum de 580 litres sous tablette et jusqu’à 720 litres avec les sièges rabattus.

Citroën ambitionne de développer le C5 Aircross dans 92 pays, une volonté d’internationalisation de la marque française. C’est d’ailleurs dans cette perspective que cette dernière souhaite augmenter ses ventes hors Europe à 45 % en 2020, contre 26 % en 2016. À terme, la marque souhaite afficher une gamme à huit silhouettes multi-régionales.

Mots clefs associés à cet article : Citroën

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos