CES 2020 : Toyota dévoile les plans de sa ville laboratoire

Publié le par

À l’occasion du CES de Las Vegas, Toyota a dévoilé les plans d’une ville futuriste baptisée Woven City qui devrait prendre vie au pied du Mont Fuji au Japon. Si le projet n’est pour l’heure qu’au stade de prototype, l’inauguration du site est prévue pour début 2021.

CES 2020 : Toyota dévoile les plans de sa ville laboratoire

Imaginée comme un « laboratoire vivant », la ville doit ses premiers coups de crayons à l’architecte danois Bjarke Ingels, P-DG de Bjarke Ingels Group (BIG). Avec ses équipes, il est l’auteur de plusieurs grandes œuvres à la renommée mondiale parmi lesquelles la nouvelle tour du Two World Trade Center à New York ou encore La Lego House au Danemark.

Concrètement, la ville prendra la forme d’un écosystème entièrement connecté et alimenté par des piles à hydrogène. Elle sera construite sur la base d’une économie durable, avec des bâtiments principalement en bois pour minimiser l’empreinte carbone et s’adapter à la culture japonaise traditionnelle. Les toits seront recouverts de panneaux photovoltaïques visant à produire de l’énergie solaire en plus de l’énergie générée par les piles à hydrogène. Les habitations seront également équipées des dernières technologies en matière de robotique capable de faciliter la vie au quotidien.

Les habitants, eux, seront triés sur le volet : employés de Toyota Motor Corporation et leurs familles, couples à la retraite, scientifiques invités ou partenaires de l’industrie. Si pour commencer, Toyota s’est fixé 2 000 personnes, d’autres résidents devraient peu à peu prendre possession des lieux à mesure de l’évolution du projet. Pour se déplacer à travers la ville, seuls les véhicules entièrement autonomes et zéro émission seront autorisés sur les artères principales. Enfin, des parcs de quartier, un grand parc central dédié aux loisirs, ainsi qu’une place centrale pour les rassemblements sociaux seront aménagés afin de rassembler la communauté. Toyota estime qu’encourager la connexion humaine sera un aspect tout aussi important de cette expérience. « Construire une ville complète à partir de zéro, même à petite échelle comme celle-ci, est une opportunité unique de développer des technologies futures, y compris un système d’exploitation numérique pour l’infrastructure de la ville. Les personnes, les bâtiments et les véhicules seront tous connectés et communiqueront entre eux grâce aux données et aux capteurs », explique Akio Toyoda, président de Toyota Motor Corporartion.

Avec cet incubateur unique, le constructeur nippon et l’architecte Bjarke Ingels espèrent ainsi créer une nouvelle forme de vie urbaine intelligente et inspirer d’autres acteurs à développer ce type de concept.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche
EVENEMENT A LA UNE