Ça c’était avant !

Publié le par

Ça c’était avant !

Il était une époque où l’épouse de Laurent Fabius arrivait à l’Elysée en 2CV. Où l’inspecteur Colombo allait d’enquêtes en filatures au volant d’une 403 décapotable. Où Julie Andrieu promenait son cabriolet rouge à travers l’Hexagone et dans les beaux quartiers de la capitale. Oui mais ça c’était avant. Avant le décret du 1er juillet 2016* qui interdit aux véhicules d’avant 1997 de circuler dans Paris la journée. « Mort aux vieux ! » disent certains. « Chasse aux pauvres ! » s’exclament d’autres… Quelle époque où même les véhicules seniors n’ont plus le droit de cité… Même bien entretenus, même satisfaisant aux contrôles antipollution en vigueur, même porteurs de souvenirs ou d’histoire.
Finie la DS de Charles de Gaulle rue du Faubourg Saint-Honoré, interdite la belle américaine de Louis de Funès avenue Foch, bannie la 4CV Pie de la police parisienne place Pigalle… Oui, même elle ! Le respect se perd, les traditions aussi. Bientôt plus de quais à se mettre sous la dent, plus de vitesse lumière sur le périph, plus de Champs-Elysées le dimanche, mais davantage de couloirs de bus, de radars cachés et de mises en fourrière express. « Les Français aiment la bagnole », disait Pompidou la cigarette au bec… la cigarette ! Il était une époque où le Président fumait à la télévision, se faisait photographier dans un bateau hors-bord pétaradant, buvait un pastis en jouant à la pétanque Place des Lices. Tout ça avec le sourire. Horreur ! Contre nature ! Politiquement incorrect ! Comment a-t-on pu oser ? Et dire qu’en plus on roulait sans ceinture de sécurité… Scandaleux !

Oui mais ça c’était avant, quand les hidalgos n’étaient pas encore maires, juste fiers…

* Précisons toutefois que les voitures de collection (âgées de plus de trente ans) ne sont pas concernées par ces mesures d’interdiction.

Philippe Grand (grand.phil@wanadoo.fr) est membre de Team Auto

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos