Volkswagen : 3,4 millions de véhicules aux normes suite à la campagne de rappel

Publié le par

Volkswagen : 3,4 millions de véhicules aux normes suite à la campagne de rappel

Le rappel pour la remise aux normes des véhicules diesel dotés d’un logiciel frauduleux bat son plein. À l’échelle mondiale, 3,4 millions de véhicules ont bénéficié de la mise à jour logicielle.

Cette mise à jour logicielle concerne les véhicules équipés du moteur EA189 et d’une cylindrée de 1.2, 1.6 et 2.0 litres. À noter que près de 1,4 million de véhicules allemands sont inclus dans ce total.

Selon les chiffres fournis par le constructeur allemand, à quelques exceptions près, les véhicules, qui ont obtenu dès le début l’autorisation officielle de remise aux normes – au printemps 2016 – ont déjà bénéficié de la mise à jour logicielle. Plus de 200 000 clients dans le monde se présentent chaque semaine dans les ateliers. En Allemagne, le chiffre a atteint jusqu’à 100 000 véhicules. Le groupe s’attend dans les prochaines semaines à ce que les chiffres d’intervention soient nettement supérieurs, en particulier en Allemagne. Rappelons que le groupe Volkswagen a reçu toutes les approbations officielles de l’Autorité Fédérale allemande des transports (KBA) pour la mise aux normes des véhicules diesel équipés du moteur EA189 de type EU5.

Des réactions positives dans les réseaux

« Les réactions de la part des distributeurs et des clients sont très positives, notamment parce que les distributeurs ont été très bien préparés pour effectuer les mesures techniques sur les véhicules concernés », indique le groupe. Et d’ajouter : « Jusqu’à présent, les retours indiquent que les mesures de services se déroulent bien, et que la grande majorité des clients sont satisfaits de la solution technique. Sur une échelle basée de 1 à 5, où le chiffre 1 est la meilleure note, plus de 20 000 clients interrogés à propos de la mise à jour logicielle ont donné une note moyenne de 1,5 ».

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos