Carlos Ghosn dénonce un complot et une trahison des dirigeants de Nissan

Publié le par

Carlos Ghosn dénonce un complot et une trahison des dirigeants de Nissan

A l’occasion de sa première interview accordée au journal japonais Nikkei, Carlos Ghosn passe à l’offensive du fond de sa prison. Le 30 janvier 2019, il prend ainsi la parole pour accuser sans aucun détour les dirigeants de Nissan.

Un complot des dirigeants de Nissan

L’ex-dirigeant du Groupe Renault et de l’Alliance explique qu’un plan d’intégration des marques Renault, Nissan et Mitsubishi était très avancé et qu’il avait été présenté au CEO de Nissan Hiroto Saikawa.

Carlos Ghosn qui s’estime en bonne santé malgré les conditions de détention a rappelé qu’il était déterminé à se battre pour prouver que l’ensemble des charges avancées contre lui étaient la conséquence de ce complot. Réfutant enfin le terme de "dictateur" pour qualifier sa direction du groupe

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos