Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle Fiat 500 3+1

Publié le par

La citadine italienne sera déclinée sur le marché français en quatre finitions (Action, Passion, Icone et Icone Plus), mais sera animée par une unique motorisation électrique. Tout comme les versions cabriolet et berline, la nouvelle 500 3+1 est présentée au lancement en édition « la Prima ».

© Christophe Carignano et Fiat
© Christophe Carignano et Fiat

Présentée en grande pompe à Turin en Italie, l’iconique mini-citadine italienne revient sur le devant de la scène parée de sa nouvelle carrosserie. Si la Fiat 500 est déjà connue en versions cabriolet (avec sa capote rétractable) et berline trois portes, le modèle circulera bientôt sur les routes en déclinaison 3+1. Tout comme les versions cabriolet et berline, la nouvelle 500 3+1 est disponible au lancement en édition « la Prima ». Cette dernière se caractérise par ses phares à LED au design « Infinity », ses jantes bicolores de 17’’ diamantées et des inserts chromés sur les flancs et le long des vitres latérales, par des sièges, tableau de bord et volant revêtus d’éco-cuir, un monogramme Fiat sur les sièges, un volant bicolore et une plaque exclusive « la Prima » au niveau du montant de porte.

Destinée à un public jeune, la nouvelle 500 3+1 est disponible en trois coloris contemporains : Rose Gold, Glacier Blue et Onyx Black. Mais la révolution réside dans son architecture. En effet, la citadine hérite d’une porte additionnelle côté passager dont l’ouverture antagoniste offre un accès de 44 cm de largeur. Cependant, pour la sécurité, la troisième porte ne peut s’ouvrir qu’après l’ouverture de la porte avant droite. Outre l’aspect moderne, cet ajout se révèle être un atout pour les jeunes familles : cela permet de « de charger et décharger plus facilement de gros objets ou d’installer plus rapidement et aisément un enfant à l’arrière », explique Fiat dans un communiqué.

Pas de thermique, juste de l’électrique

Le véhicule est disponible en quatre finitions sur le marché français : Action, Passion, Icone et Icone Plus (cette dernière est spécifiquement réservée pour la France). Terminées donc les motorisations thermiques. La nouvelle 500 3+1 (Action) est uniquement équipée d’un moteur électrique de 70 kW, permettant une accélération de 0 à 100 km/h en 9,5 secondes et une vitesse limitée à 135 km/h. Elle dispose d’une batterie lithium-ion d’une capacité de 23,8 kWh lui assurant une autonomie de plus de 180 kilomètres en cycle WLTP, et même 240 kilomètres en usage urbain. Le deuxième niveau de finition (Passion) permet d’accéder à l’autonomie maximale de 320 kilomètres en cycle WLTP et jusqu’à 460 kilomètres en usage urbain. Elle dispose d’un système de charge rapide de 85 kW qui permet de recharger une batterie déchargée à 80 % en 35 minutes. Seulement cinq minutes de charge sont nécessaires pour parcourir 50 kilomètres. Le moteur atteint ici la puissance de 87 kW (118 chevaux) permettant une vitesse maximale de 150 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 9 secondes ou de 0 à 50 km/h en 3,1 secondes. Enfin, la finition Icone dispose des mêmes niveaux d’autonomie et de moteur que la version précédente. La recharge rapide est assurée par le système de charge DC, fonctionnant jusqu’à 85 kW.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos