Chiffre d’affaires en hausse et ventes en baisse pour VW au premier trimestre

Publié le par

Le groupe Volkswagen vient de communiquer des résultats globalement positifs pour le premier trimestre 2019, malgré une baisse des livraisons de 2,8 %.

Chiffre d’affaires en hausse et ventes en baisse pour VW au premier trimestre

Le groupe Volkswagen est en ligne avec ses objectifs 2019. La firme a réalisé un chiffre d’affaires de 60 milliards d’euros, en hausse de 3,1 % par rapport au premier trimestre 2018. Le groupe a atteint ce volume en livrant 2,6 millions de véhicules, soit une baisse de 2,8 %. Malgré ce recul, le bénéfice d’exploitation avant éléments exceptionnels progresse de 600 millions d’euros pour atteindre 4,8 milliards d’euros. Cependant, le bénéfice d’exploitation est en léger recul à 3,9 milliards d’euros (4,2 milliards d’euros en 2018) en raison d’éléments exceptionnels résultant des risques juridiques. Le bénéfice avant impôts est également en baisse de 400 millions d’euros, avec un montant de 4,1 milliards d’euros. Les liquidités nettes de la division automobile s’élèvent à 16 milliards d’euros, soit une baisse de 5,1 milliards d’euros due aux effets négatifs de la norme IFRS 16. Ce résultat global diffère d’une marque à l’autre au sein du groupe.

Contrastes par marque

La marque VW véhicules particuliers a réalisé un chiffre d’affaires de 21,5 milliards d’euros, en hausse de 7,1 %. De son côté, Audi affiche un volume d’affaires en recul, avec un montant de 13,8 milliards d’euros (15,3 milliards d’euros en 2018). Chez Skoda, le chiffre d’affaires a atteint 4,9 milliards d’euros, en hausse de 8,2 %. La marque Seat a réalisé un volume d’affaires de 3,1 milliards d’euros, contre 2,8 milliards d’euros en 2018. Dans le domaine du luxe, Bentley a progressé grâce à l’arrivée de la nouvelle Continental GT, avec un chiffre d’affaires de 456 millions d’euros. Pour Porsche, la baisse des volumes a engendré un recul du volume d’affaires de 200 millions d’euros, pour un montant de 5,2 milliards d’euros. Dans le domaine des utilitaires légers et du poids lourd, Volkswagen VU a progressé de 11,8 % avec un chiffre d’affaires de 3,3 milliards d’euros. Scania a également amélioré son volume d’affaires avec un total de 3,4 milliards d’euros. Man a suivi la même tendance avec un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos