Chômage partiel : le CNPA signe un accord-cadre avec l’Etat

Publié le par

Face à la conjoncture difficile, l’Etat s’engage pour soutenir nos métiers de l’automobile ! Le 19 mars dernier, le CNPA a signé avec le ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi un accord-cadre portant sur le chômage partiel. Aux termes de cet accord, l’État va augmenter sa participation pour chaque heure chômée dans le cadre du dispositif du chômage partiel de droit commun.

Durement touchées par les effets de la crise, toutes les entreprises du commerce et de la réparation automobile ont ainsi l’opportunité de sauvegarder leurs compétences. Outre la baisse des ventes, leur chiffre d’affaires global a reculé de 6% en janvier et février 2009. La situation de l’emploi est alarmante : si 3 500 postes ont disparu lors du quatrième trimestre 2008, déjà plus de 3 000 ont dû être supprimés ces deux derniers mois.

Le CNPA attire à nouveau l’attention du gouvernement sur la nécessité de trouver une issue au problème des stocks de véhicule d’occasion qui bloque l’ensemble du système des ventes. Tant que cette difficulté ne sera pas résolue, les risques de défaillances pour les entreprises s’accentueront.

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos