Citroën C4 Cactus : la berline de plaisance

Publié le par

Citroën lance une version largement revue de sa C4 Cactus. Un modèle important sur le segment des Mégane, 308 et Golf.

Citroën C4 Cactus : la berline de plaisance

Citroën présente une évolution marquée de la C4 Cactus, qui remplace également la berline C4. Un positionnement qui explique le passage d’un profil de crossover à celui d’une berline plus traditionnelle. Pourtant, la marque a conservé quelques caractéristiques d’un crossover avec notamment une suspension surélevée et des passages de roues proéminents. Tout un symbole pour un modèle qui a conservé un design plus marqué que la concurrence mais pensé pour plaire à une cible client très large. À l’image de tous ses nouveaux modèles, Citroën met en avant le confort grâce aux amortisseurs à butées hydrauliques et aux sièges « Advanced Confort ». Cependant, ces derniers figurent au catalogue des options et la suspension plaira surtout aux « Citroënistes » convaincus et aux amateurs de plaisance. Mieux vaut prévenir ses passagers sur routes sinueuses.

Proposée avec trois moteurs essence et deux diesel, cette C4 Cactus séduira sans doute majoritairement en version PureTech 110 chevaux et sur des niveaux de finitions élevés. L’un des points forts du véhicule reste d’ailleurs ses tarifs bien placés. Ces derniers débutent à 16 950 euros (PureTech 82 BVM Line) et se terminent à 24 000 euros (PureTech 110 S&D EAT6 Shine) en essence. Il faudra débourser entre 20 600 euros (Blue HDi 100 BVM Line) et 24 500 euros (Blue HDi 100 BVM Shine) en diesel. Un nouveau moteur diesel de 120 chevaux fera son apparition dans un second temps. Sur l’ensemble des ventes, la marque table sur une répartition équivalente entre particuliers et professionnels. Cependant, les chiffres devront être nettement meilleurs que ceux réalisés par sa devancière pour atteindre l’objectif de 1,6 million de Citroën vendues dans le monde en 2020.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos