Citroën C5 Aircross : embarquez en classe confort

Publié le par

Le jury du trophée européen de la Voiture de l’année (Car of the Year) a officialisé les sept modèles en lice parmi 38 voitures éligibles. Le nouveau SUV Citroën C5 Aircross figure parmi les finalistes de cette prestigieuse compétition. La Voiture de l’année 2019 sera révélée le 4 mars prochain à l’occasion du salon de Genève.

Citroën C5 Aircross : embarquez en classe confort

Le Citroën C5 Aircross incarne le nouveau visage de la marque : une gamme « renouvelée » et « cohérente ». Révélé en mai dernier – pour la version européenne – dans le domaine de Saint-Cloud, aux portes de Paris, le SUV compte parmi les cinq lancements majeurs réalisés par Citroën au cours des 22 derniers mois. Le constructeur aux chevrons a choisi le Mondial de Paris pour présenter son dernier modèle au public, et lancer sa commercialisation en Europe. Sur 1 000 ventes enregistrées sur le salon, une sur trois était une C5 Aircross. Ces ventes s’ajoutent aux 1 500 commandes prises en ligne ou en concession depuis le début du mois d’octobre. Des résultats encourageants pour la marque française qui poursuit son offensive SUVà l’international.

Plus de confort et de modularité

Avec le C5 Aircross, un seul credo : plus de confort et de modularité. Un pari remporté avec succès après l’essai du véhicule sur les routes et les pistes accidentées du Maroc. Les suspensions avec butées hydrauliques progressives (que l’on retrouve également sur le C4 Cactus) absorbent les irrégularités de la route pour un confort de conduite optimal. L’association de cette technologie avec la présence de sièges matelassés (15 mm d’épaisseur) Advanced Confort, à l’avant comme à l’arrière, donne la sensation d’être comme dans un fauteuil. Les kilomètres défilent sans ressentir la moindre gène due à une mauvaise position, ni aucune douleur au dos. À terme, ce type de sièges devrait être transversal sur l’ensemble de la gamme. Contrairement à la version chinoise, lancée en septembre 2017, qui possède une banquette arrière traditionnelle, le produit français est équipé de trois sièges arrière individuels coulissants, escamotables et inclinables. Cela permet aux occupants de choisir leur position assise en fonction de leur envie. Même si l’idée est séduisante, une fois le siège avancé, l’espace aux jambes est juste pour un adulte. De même, l’inclinaison du dossier est légère : de 19 à 26,5 degrés seulement. Par ailleurs, un effort notable a été réalisé au niveau de l’acoustique dans l’habitacle puisqu’une couche isolante a été placée sur les vitres avant. Un confort appréciable, notamment en milieu urbain. Concernant la ceinture vitrée justement, on pourrait déplorer un manque de visibilité à travers la lunette arrière. Quelques centimètres supplémentaires seraient appréciés.

De 24 700 à 39 150 euros

Pour son lancement, Citroën a fait le choix d’équiper son modèle de cinq motorisations : deux blocs essence PureTech de 130 chevaux (boîte manuelle à 6 vitesses) et 180 chevaux (transmission automatique à 8 vitesses) ainsi que trois blocs diesel BlueHDi de 130 et 180 chevaux (toujours en boîte manuelle à 6 rapports ou transmission automatique à 8 vitesses). Avec un prix d’appel de 24 700 euros en motorisation essence, le C5 Aircross est moins cher qu’une Peugeot 3008 affichée à partir de 27 000 euros. En motorisation essence, l’entrée de gamme débute à 24 700 euros pour culminer à 36 250 euros. Le bloc essence varie quant à lui entre 28 900 et 39 150 euros. À terme, le produit devrait être commercialisé dans 92 pays. Enfin, dans le cadre de la transition énergétique opérée par la marque, une version hybride du C5 Aircross sera lancée fin 2019 et commercialisée sur le marché européen à l’horizon 2020. Toujours en 2020, Citroën lancera également un modèle 100 % électrique. La firme au double chevron s’est fixée pour objectif de proposer une gamme électrifiée d’ici à 2025.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos