Citroën distribué dès 2017 en Iran

Publié le par

Peu après la levée des sanctions internationales comme l’Iran, PSA et Saipa avait annoncé leur intention de créer une joint-venture pour la commercialisation de véhicule Citroën dans cette zone. Intention qui se concrétise aujourd’hui avec la signature d’un accord.

Citroën distribué dès 2017 en Iran

Cette joint-venture, dont le capital sera réparti à 50/50, constitue le préambule d’un partenariat stratégique entre les deux partenaires. Son objectif : couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur, de la conception à la commercialisation des véhicules, en intégrant également la fonction achat.

Ce site de Kashan, détenu à 50 % par PSA produira trois véhicules spécifiquement conçus pour le marché iranien, et ce, dès 2018. En attendant, Citroën importera des modèles dans le pays dès 2017. Un réseau consacré à la marque aux chevrons commercialisera ces modèles dans tout le pays. PSA prévoit environ 150 points de vente sur les cinq prochaines années.

À noter également que cette société investira dans les cinq prochaines années plus de 300 millions d’euros en capacités industrielles et en recherche et développement, en complément du transfert de technologie prévu dans le cadre de l’accord.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos