Citroën transforme son C4 Cactus en berline compacte

Publié le par

Prenez une C4 en fin de vie et un C4 Cactus au succès mitigé, mélangez le tout et vous obtiendrez la dernière création de Citroën, un C4 Cactus, originellement crossover urbain excentrique devenu berline compacte assagie.

Citroën transforme son C4 Cactus en berline compacte

Citroën poursuit le déploiement de sa nouvelle gamme : après le lancement de l’emblématique citadine C3, de sa version musclée SUV C3 Aircross, et très bientôt, de son grand frère le C5 Aircross, la marque aux chevrons vient de présenter sa nouvelle C4 Cactus, initialement crossover urbain devenu berline compacte. Pour Citroën, tout le défi était en effet de trouver le successeur du C4 en fin de vie, tout en donnant un nouveau style au C4 Cactus qui n’a jamais vraiment trouvé son public. Depuis son lancement en 2014, le crossover urbain au design audacieux s’est écoulé à 250 000 exemplaires, un volume loin d’être négligeable mais bien en deçà de ceux de ses principaux rivaux français. Citroën a donc appris de ce petit revers en concevant sa nouvelle version du C4 Cactus.

Une berline compacte au look assagie

Exit tous les éléments qui conféraient au crossover urbain son côté décalé : les Airbumps auparavant présents massivement sur les flancs du modèle ont migré vers la partie basse des portières. La berline compacte adopte un look plus lisse, sans pour autant trahir l’esprit Citroën insufflé dans la nouvelle gamme. Sa nouvelle face avant élargie intègre de nouveaux feux de jour à LED dans la continuité des chevrons et étirés sur toute la largeur du véhicule, tandis que les projecteurs affinés sont désormais soulignés par des inserts noir brillant. À l’arrière, le volet couleur caisse intègre de de nouveaux feux arrière à LED.

Adieu également la banquette à l’avant du véhicule. À bord, la nouvelle C4 Cactus adopte une planche de bord basse originale et inspirée de l’univers de la bagagerie avec le couvercle de la boîte à gants qui se pare, par exemple, de sangles, boucles et picots. Cette planche de bord accueille une tablette tactile centrale de 7’’, fournie de série, autour de laquelle sont regroupées les commandes principales et le combiné numérique affichant les informations principales.

La personnalisation à l’honneur

Les dimensions du véhicule restent cependant inchangées avec 4,17 m de long, 1,71 m de large, 1,48 m de hauteur, le tout pour un empattement 2,60 m. Ce qui permet au coffre d’offrir une capacité de 358 litres en configuration cinq places et à 1 170 litres avec la banquette 1/3-2/3 rabattue.

<Galleria10419|width=630>

Le C4 Cactus continue également de jouer la carte de la personnalisation en proposant 31 combinaisons à l’extérieur, avec neuf teintes de carrosserie et quatre Packs Color apportant des touches de couleur en soulignant les Airbump et la zone inférieure du bouclier avant. À bord, la berline compacte peut se parer de cinq ambiances intérieures.

Citroën joue la carte du confort

La marque aux chevrons capitalise une nouvelle fois sur le confort avec son programme Citroën Advanced Comfort. Au menu : la suspension à butées hydrauliques progressives, inaugurée en première européenne, qui filtre les irrégularités de la route. Objectif de la marque avec ce système déployé sur l’ensemble de ses futurs modèles : donner l’impression de voyager à bord d’un tapis volant. La berline compacte dispose également en première mondiale des nouveaux sièges avec une mousse haute densité destinée à améliorer le confort d’assise.

Selon les niveaux de finition, la nouvelle C4 Cactus pourra disposer de la panoplie habituelle d’aides à la conduite dont le freinage automatique d’urgence, la reconnaissance des panneaux de vitesse et recommandation, l’alerte de franchissement involontaire de ligne, l’alerte attention conducteur ou encore le système de surveillance d’angle mort, la caméra de recul et le Grip Control. Sans oublier trois technologies de connectivité dont Citroën Connect Nav et Mirror Screen compatible avec Android Auto, Apple CarPlay et MirrorLink.

Sept motorisations à la carte

Sous le capot, Citroën propose une gamme de sept motorisations dont, en essence, l’entrée de gamme PureTech 82 ch, le 110 ch et le bloc PureTech 130 ch tous associés à une boîte manuelle. En diesel, la nouvelle C4 Cactus est disponible dès son lancement avec le moteur BlueHDi 100 ch boîte manuelle avec ou sans Start & Stop. À l’automne 2018, elle sera proposée en motorisation diesel 120 ch et boîte automatique six rapports.

Les tarifs de ce nouveau modèle seront révélés en décembre lors de l’ouverture des commandes, avec les premières livraisons prévues fin février. Ce C4 Cactus viendra peut-être conforter la bonne dynamique que connaît la marque aux chevrons en France. Depuis le début de l’année, Citroën a écoulé 167 549 modèles, un volume en hausse de 3,45 %, boosté presque uniquement par la nouvelle C3. La citadine a en effet vu ses ventes s’accroître de près de 30 % depuis le début de l’année à près de 60 000 unités écoulées.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos