Citroën renouvelle sa C3

Publié le par

La nouvelle Citroën C3 sera disponible en concession à compter du mois de juin.

© Citroën.
© Citroën.

Best-seller de la marque aux chevrons dans le monde, la Citroën C3 figurait, fin décembre 2019, dans le top 5 européen sur son segment et se plaçait comme la troisième voiture la plus vendue en France. Depuis son lancement, en 2016, 4,5 millions d’exemplaires ont été écoulés dans le monde, dont 750 000 rien que pour la troisième génération. Si le modèle suscite autant de demande, c’est parce qu’il convient à toutes les tranches de la population. Compact et agile, il séduit d’ailleurs de plus en plus de professionnels : en 2019, les immatriculations VP+VU ont progressé de 12,6 % sur ce canal.

Le leitmotiv du confort

La berline de 3,99 m de long affiche un nouveau look tout en capitalisant sur ses atouts qui ont participé à sa notoriété. Sa nouvelle face avant inaugure la signature de la marque : les chevrons et le bandeau chromés s’étirent jusqu’aux feux de jour à Led, mettant en valeur la largeur de la voiture. Les projecteurs, équipés de Led sur toutes les versions, ont également été redessinés. Les projecteurs antibrouillard, eux, sont entourés d’inserts colorés. Enfin, selon les versions, on retrouve des Airbump latéraux à l’instar de la Citroën C4 Cactus.

Par ailleurs, Citroën s’adapte à tous les goûts en renforçant son offre de personnalisation avec 97 combinaisons extérieures désormais possibles (contre 36 actuellement) et trois ambiances intérieures parmi lesquelles les nouveautés Techwood et Emeraude. « Les rétroviseurs et le décor de custode reprennent la couleur de pavillon pour former un ensemble homogène et ajouter du caractère à la nouvelle Citroën C3 », complète la marque. Le toit met en avant de nouveaux graphiques sous la forme de stickers. Enfin, la berline se pare de nouvelles jantes 16 et 17 pouces qui renforcent son profil.

© Citroën.
© Citroën.

À l’instar des C5 Aircross et C4 Cactus, la nouvelle C3 hérite, pour la première fois, des sièges Advanced Comfort, qui assurent un confort de conduite indéniable. Dans cette même veine, un accoudoir central (en option) a fait son apparition côté conducteur. « La demande de la marque était claire : donner de la valeur à cette troisième génération pour répondre à la volonté de cohérence de gamme. L’équipe Couleurs et matières a ainsi habillé la planche de bord d’un bandeau décor bois à l’esprit scandinave, fait le choix d’un haut de dossier clair prolongé par son appui-tête de la même teinte qui souligne la ligne de flottaison, opté pour des mailles plus qualitatives et singulières », détaille Hélène Veilleux, responsable Couleurs et matières de la marque.

Silence sur les prix

En termes de technologies, la nouvelle C3 s’inscrit dans son temps. Elle est équipée de douze aides à la conduite – comme l’accès au démarrage mains libres ou l’aide au démarrage en pente, le freinage d’urgence, la reconnaissance de panneaux ou encore la commutation automatique des feux de route – mais aussi de services connectés permettant de faciliter le quotidien des automobilistes (Connect Assist, Connect Nav, Connect Play). Côté motorisations, le modèle est disponible en deux motorisations essence trois cylindres PureTech 83 (PureTech 83 S&S BVM) et 110 (PureTech 110 S&S BVM6, également disponible en boîte de vitesses automatique EAT6) ou en version diesel BlueHDi 100 (BlueHDi 100 S&S BVM). Les tarifs n’ont pas encore été dévoilés, mais ils devront être attrayants face aux nouvelles Renault Clio et Peugeot 208.

© Citroën.
© Citroën.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche
EVENEMENT A LA UNE