Citroën va se déployer en Inde

Publié le par

Avec 1,3 milliard d’habitants, l’Inde est le deuxième pays le plus peuplé au monde et devrait bientôt dépasser la Chine. D’ici à 2050, le pays devrait totaliser plus d’habitants que la Chine et les États-Unis réunis.

Citroën va se déployer en Inde

Depuis cinq ans, la marque généraliste française enregistre une croissance consécutive sur le marché européen. Fort de ce succès, Linda Jackson, directrice générale de Citroën, a officialisé aujourd’hui, depuis le sol indien, l’arrivée prochaine de Citroën dans le pays : « Par son audace et sa capacité à s’inspirer des modes de vie de ses clients, je suis convaincue que Citroën a tous les atouts pour séduire la clientèle indienne. Nous nous en donnons les moyens avec l’ambition d’être ‘Indien en Inde’, tant sur le volet industriel avec les deux joint-venture locales, que sur la nouvelle offre produit que nous inaugurerons dans le pays, en capitalisant sur les recettes qui font notre succès en Europe ».

Pour répondre à ce nouvel enjeu, majeur dans la stratégie d’internationalisation, Citroën va inaugurer sur le marché indien une gamme de nouveaux modèles qui auront pour vocation d’être commercialisés à travers le monde. Si le premier d’entre eux sera lancé d’ici fin 2021, la marque aux chevrons ambitionne cependant de débuter son offensive en Inde dès 2020 en commercialisant le nouveau SUV C5 Aircross dès l’année prochaine. Pleinement inscrits dans le cadre de la « Core Model Strategy » du groupe PSA, ces nouveaux modèles en suivront les principes avec notamment un lancement par an. « En matière d’automobile, l’Inde représente un formidable potentiel », soutient le constructeur. Avec un taux d’équipement actuel de seulement 40 voitures pour 1 000 habitants et une classe moyenne qui devrait croître de 75 % d’ici à 2025 (passant de 63 à 110 millions d’habitants), la croissance moyenne du marché VP dans les années à venir est estimée à 8 % par an (passant de 3,3 millions d’unités en 2018 à plus de 6 millions d’ici 2025). Ainsi, dès 2020, l’Inde pourrait devenir le troisième marché automobile mondial après la Chine et les États-Unis.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos