Combat homme machine pas encore pour tout de suite et c’est tant mieux

Publié le par

 Combat homme machine pas encore pour tout de suite et c’est tant mieux

Les faits :

C’est le retour suite à la trêve des confiseurs et j’en profite pour vous relater une anecdote que j’ai vécue ces jours-ci. Ayant eu la chance de prendre le volant pour un déplacement en province à bord d’un beau 3008, j’en ai profité pour me familiariser avec quelques Adas (Systèmes Avancés d’Aide à la conduite). La première d’entre elle concerne les fonctions d’Android auto reprises sur la tablette du tableau de bord… et malheureusement le résultat n’était pas concluant puisque je ne pouvais ni déclencher un appel téléphonique par la voix ni obtenir un itinéraire pour la destination choisie revenant au final à l’interface Peugeot pour obtenir ce que je voulais… Un peu déçu et me traitant de tous les noms en mon for intérieur, je me suis dit on verra ça plus tard même si je me suis senti un peu bête auprès de mes passagers.

Seconde tentative cette fois avec le régulateur de vitesse intelligent. Je mets donc la fonction en route et j’appuie sur l’extrémité « intuitive » du combiné pour le mettre en route et là apparaît au tableau de bord la mention « Activation refusée, conditions inadaptées » il est vrai qu’il y avait du vent fort sur l’autoroute à ce moment-là et je me dis que le système a décidé pour moi, ce que je peux comprendre si vraiment c’est une histoire de sécurité mais que je réfute en fait surtout car j’ai l’impression que ce n’est plus tout à fait moi qui décide… Enfin bon, vous me direz que les ABS et autres ESP ne sont pas toujours déconnectables et c’est parfois tant mieux, on se console comme on peut… Je réitère un peu plus tard l’opération et toujours sans succès, même motif, même punition et me dis que décidément le « modernisme » n’a pas que du bon et que c’était mieux avant la grande époque où je roulais en GTI sans direction assistée.

Réflexion :

Arrivé à destination et avec un peu de temps libre, j’en ai profité pour regarder les tutos du constructeur et autres forums autos à l’intérêt variable selon les sujets. Il faut parfois ne pas être pressé pour trouver ce que l’on cherche et relire les questions à répétition et les réponses dans un langage plus proche de la phonétique que de l’écrit. Au final, j’ai trouvé réponse à mes questions et réussi à faire fonctionner ces applicatifs sur le chemin du retour. Les solutions étaient toutes simples. Pour Android auto, il fallait choisir par défaut une de mes 2 cartes de téléphone de mon smartphone car sinon Android auto ne savait que faire… Pour le régulateur, appuyer sur le bon bouton, celui que j’actionnais n’était en fait que celui du rappel de la vitesse en mémoire s’il y en avait une… mais il est vrai que c’est le message lui-même qui induisait en erreur n’informant pas sur la mauvaise manip mais indiquant une info à vocation sécuritaire.

Ma conclusion subjective :

Me voilà réconcilié avec les interfaces, et mes conclusions sont une fois de plus qu’on devrait toujours lire les modes d’emploi et qu’à ce sujet le progrès a du bon puisque les tutos et les forums quand ils sont bien fait, c’est sympa et parfois ludique… Ma seconde conclusion est que le grand soir du combat homme/machine ce n’est pas encore pour tout de suite et c’est tant mieux… 2030 à 2040 selon Elon Musk et autres visionnaires ! Faisons bonne route ensemble en 2018 ! Bonne année.

Et vous, quel est votre point de vue ? jlchotard@agence-k.fr

Jean-Luc Chotard

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos