Comment Stimcar veut devenir la référence de reconditionnement VO en France ?

Publié le par

Spécialiste du reconditionnement de VO, Stimcar propose une offre complète (expertise, gestion PR, mécanique, carrosserie, peinture, préparation esthétique, photos, logistique) aux professionnels et revisite le principe du centre industriel en mode agile.

© Stimcar
© Stimcar

Yann et Jean-François Brazeau, les deux frères co-fondateurs de l’entreprise, ont beaucoup appris par le biais de missions de conseil auprès de grands groupes (DBF, Bodemer, Frey…), avant d’ouvrir un premier centre à Nantes, au sein d’une concession Citroën de Saint-Herblain, via PSA Retail Nantes. Un centre qui a fait ses preuves en douze mois et qui va désormais intégrer ses propres locaux. « Nous n’avions pas choisi le bâtiment initial et cette contrainte nous a permis d’être créatifs pour parvenir à une gestion des flux optimisée. Sur 1 000 ou 1 500 m2, nous savons obtenir de meilleurs résultats qu’une usine centralisée. À Nantes, il faut compter moins de quatre jours pour le traitement intégral d’un VO », exposent Yann et Jean-François Brazeau. En plus des mètres carrés de foncier économisés, on imagine aisément les conséquences de la méthode « Brazeau » en termes de performances financières.

Outil informatique performant et excellence des équipes : le combo gagnant

Les clés de la réussite sont bien évidemment nombreuses, mais l’outil informatique constitue la clé de voûte de tout l’ensemble. « C’est sur ce point précis que nous avons brisé le plafond de verre rencontré par d’autres grands noms. Après d’importants investissements, nous avons pris de l’avance et nous pouvons nous interfacer avec les outils des concessionnaires, eux qui ont souvent plusieurs outils qui ne communiquent pas entre eux… Notre outil se trouve ramifié dans leurs logiciels », expliquent les dirigeants tout en insistant sur la qualité de l’exécution des tâches, qui nécessite en amont un savoir-faire RH établi, pour le recrutement des spécialistes puis pour l’animation des équipes.

Hypercroissance

Aujourd’hui, Stimcar a pris un départ lancé et compte bien se développer rapidement, surtout que l’activité VO est jugée névralgique par des acteurs du marché en quête de marges intéressantes à dégager. « Il y a aussi beaucoup de liberté avec le VO, surtout que la digitalisation ouvre de nouvelles perspectives », ajoutent les dirigeants. Au-delà de Nantes, le groupe est actuellement présent à Bordeaux et à Toulouse et cinq nouvelles ouvertures sont d’ores et déjà programmées : deux à Paris, et une à Rennes, Montpellier et Lyon ! Une croissance à l’international est aussi à l’agenda, surtout que Yann et Jean-François Brazeau ne rencontrent pas de problèmes pour financer leur développement.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos