Comment procéder à la réparation de votre voiture ? (publi-rédactionnel)

Publié le par

Si vous possédez l’expérience et la formation pour réparer vous-même votre véhicule, il y a tout de même certains éléments que vous devez connaître. S’adresser à un réparateur professionnel peut souvent vous éviter bien des ennuis et comporte plusieurs avantages.

Crédit photo : AD
Crédit photo : AD

Faire appel aux services d’un professionnel

S’il s’agit d’une voiture récente, il est plus simple et plus sécuritaire de faire réparer votre véhicule dans un garage. La réparation de la climatisation et du système de refroidissement font partie des réparations qu’il vaut mieux confier à des spécialistes expérimentés. Tout comme la réparation de la boîte de vitesse (l’embrayage) et du moteur ; une simple erreur d’installation, même d’une petite pièce de rechange, peut provoquer des dommages si importants qu’il vous faudra remplacer ces éléments coûteux. Vous pouvez obtenir des devis gratuits de la part des réparateurs automobiles professionnels et bénéficier d’une garantie.

Procéder aux réparations vous-même

En consultant les nombreux tutoriaux en ligne, vous pouvez réaliser des réparations mineures sur votre véhicule telles que changement de pneus, de bougies, d’ampoules, de phares, d’essuie-glace ou de plaquettes de frein. Il vous est possible également de dénicher des pièces de rechange (neuves, réusinées ou d’occasion) à bon prix ‒ jusqu’à 70 % de moins que chez certains concessionnaires. Elles vous seront livrées à domicile, ce qui vous évitera des déplacements. Vous devez d’abord vous assurer que vous disposez de l’outillage (kit de clés à ouverture variables, tournevis, marteaux, dynamométrique...) et de l’espace nécessaires. Si, par exemple, vous devez soulever la voiture, un équipement de garagiste devient un incontournable. D’un autre côté, il ne faut pas oublier que de plus en plus de composantes électriques et électroniques font partie des nouvelles voitures ; elles sont également équipées de capteurs. Si un réglage est mal exécuté, le véhicule peut ne pas démarrer ou présenter des problèmes plus graves. Ou encore il semblera bien fonctionner, mais s’usera beaucoup plus rapidement. Si les réparations que vous songez à faire vous-même découlent d’un accident, vous ne serez pas couvert par votre assureur. Réparer soi-même consomme aussi plus de temps que si vous consultiez un spécialiste automobile.

Qu’en est-il des réparations de carrosserie ?

Quand il s’agit de simples retouches à la peinture pour cacher quelques égratignures, vous trouverez chez un concessionnaire de votre modèle de véhicule de petites bouteilles de couleur destinées à ces réparations mineures. Après un accident, il est essentiel de faire vérifier par un garagiste l’intégrité du châssis de votre véhicule avant même de tenter de réparer quoi que ce soit ; seul un carrossier est en mesure de vous indiquer si des pièces doivent être remplacées ou non. S’il ne s’agit que d’un simple débosselage, il pourra lui redonner son apparence d’origine.

Tout comme pour un atelier de mécanique, les travaux de carrosserie sont généralement garantis.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos