Concept 360c : nouveau pas de Volvo vers la conduite autonome

Publié le par

Le 5 septembre 2018, le constructeur suédois a annoncé son nouveau concept autonome 360c. Avec ce module, Volvo Cars s’attaque à l’un des principaux défis liés au lancement de la technologie de conduite autonome et propose d’établir une nouvelle norme mondiale définissant la communication, en toute sécurité, des véhicules autonomes avec le reste des usagers de la route.

Conduite autonome et sécurité sont étroitement liées, et cette nouvelle technologie pourrait apporter la plus grande amélioration des conditions de sécurité routière depuis l’invention par Volvo Cars de la ceinture de sécurité à trois points d’ancrage en 1959. L’introduction de la technologie de conduite autonome ne se fera pas du jour au lendemain, elle sera progressive. Les voitures 100 % autonomes seront déployées dans des conditions de circulation mixte dans lesquelles les voitures sans conducteur humain partageront la route avec les autres usagers.

Autonomie sans contact visuel

Le cas échéant, il ne sera plus possible d’établir un contact visuel ni d’anticiper le comportement des conducteurs, un élément pourtant central dans les interactions actuelles. Dans le cadre du développement du 360c, les ingénieurs sécurité de Volvo Cars se sont donc interrogés sur la mise en place de moyens de communication sûrs entre véhicules 100 % autonomes et autres usagers de la route. Il s’agissait également de définir une norme universelle pour éviter aux autres usagers de la route d’avoir à prendre en compte la marque de chaque véhicule autonome.

Le 360c résout cette problématique en adoptant un système reposant sur des sons externes, des couleurs, des signaux visuels et des mouvements, ainsi que sur des combinaisons de ces outils, pour communiquer les intentions du véhicule aux autres usagers de la route afin que ce que s’apprête à faire le véhicule soit en permanence tout à fait clair.

« Nous sommes convaincus que cette méthode de communication doit devenir une norme universelle, afin que tous les usagers de la route puissent communiquer facilement avec n’importe quelle voiture autonome, indépendamment de sa marque », affirme Malin Ekholm, Vice-Présidente du Centre de sécurité de Volvo Cars. « Mais il est tout aussi important d’éviter de dire aux autres usagers ce qu’ils doivent faire, afin d’éviter toute confusion. Nos études montrent que c’est la manière la plus sûre pour les véhicules 100 % autonomes de communiquer avec les autres usagers de la route. »

Quatre déclinaisons possibles

Ce concept présente quatre déclinaisons possibles des véhicules autonomes – couchette, bureau mobile, salon ou espace de divertissement – qui réinventent chacune notre manière de voyager. Dans la configuration « couchette », les ingénieurs de Volvo Cars se sont penchés sur le futur des technologies de sécurité et l’incidence de la position de l’occupant sur les conditions de sécurité. La couverture de sécurité spéciale intégrée à la couchette annonce un futur système de rétention fonctionnant comme la ceinture de sécurité à trois points d’ancrage, mais qui s’ajuste à la personne allongée pendant le déplacement.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos