Concessionnaires VI : le « carry back », un bol d’air pour les professionnels !

Publié le par

Les entreprises de la distribution et des services de véhicules industriels sont largement dépendantes de la santé économique du transport routier et du bâtiment. Or, la crise que connaissent actuellement ces deux secteurs se répercute lourdement sur les professionnels du VI. Il en résulte des annulations massives de commandes de poids lourds et, par conséquent, une accumulation inédite des stocks associée à des frais financiers particulièrement importants.

Pour faire face au problème de financement et d’écoulement des stocks, ces entreprises peuvent utiliser le mécanisme fiscal du « carry back », qui permet de reporter le déficit actuel sur les trois derniers exercices fiscaux. Ce système fait naitre une créance sur le Trésor correspondant à l’impôt antérieurement versé. Cette créance est remboursée au terme de 5 ans si elle n’a pas été utilisée en paiement de l’impôt sur les sociétés et est mobilisable auprès d’un établissement de crédit.

En savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos