Concessionnaires VI : lutter pour rééquilibrer le marché

Publié le par

Les Concessionnaires en véhicules industriels du CNPA déplorent le déséquilibre du marché en faveur des pays de l’Europe de l’Est. Face à des territoires qui représentent à court terme 200 000 VI par an, les constructeurs n’ont pas su anticiper cette forte demande et les distributeurs ouest européens en paient aujourd’hui le prix.

Les concessionnaires français ont investi lourdement pour anticiper la croissance du marché, mais ils se retrouvent face à des délais de livraison passés de 4 à 14 mois pour les véhicules haut de gamme. Ils ont même dû refuser des commandes et ont subi des contingentements. De nombreuses demandes n’ont pu être satisfaites cette année en raison de cette offre limitée par les constructeurs.

Une telle situation met en péril l’équilibre financier des distributeurs. De plus, face à une pénurie de VI neufs, de nombreux achats se reportent sur le marché des véhicules d’occasion qui se retrouve totalement saturé.

Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse sur www.cnpa.fr

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos