Conduite autonome : Ford et VW mutualisent leurs synergies

Publié le par

L’alliance mondiale entre Volkswagen et Ford - qui n’implique pas de propriété croisée entre les entreprises - devrait générer des gains d’efficacité annuels pour chaque entreprise.

Conduite autonome : Ford et VW mutualisent leurs synergies

Volkswagen et Ford ont annoncé leur investissement commun dans Argo AI visant à introduire une technologie de véhicule autonome aux États-Unis et en Europe. Les deux constructeurs intégreront, de manière indépendante, ce système de conduite automatique à bord de véhicules spécialement conçus à cet effet. La firme allemande investira 2,6 milliards de dollars dans ce projet et rachètera également des actions Argo AI à Ford pour 500 millions de dollars sur trois ans. De son côté, le géant américain investira les 600 millions de dollars restants de l’engagement précédemment annoncé de 1 milliard de dollars dans Argo AI. La transaction complète représente une valorisation pour Argo AI de plus de 7 milliards de dollars. Ensemble, ils prévoient un potentiel important, notamment une croissance rentable en exploitant de nouveaux domaines d’activités liés à la technologie autonome. Argo AI envisage de travailler en étroite collaboration avec Ford et Volkswagen pour fabriquer des véhicules autonomes à grande échelle pour un déploiement sûr, fiable et durable dans les services de covoiturage et de livraison de marchandises. « La technologie Argo AI pourrait un jour toucher presque tous les marchés d’Amérique du Nord et d’Europe, mais aussi s’appliquer à de multiples marques et à une multitude d’architectures de véhicules » souligne Bryan Salesky, co-fondateur de Argo AI.

D’autres partenariats à venir

L’alliance, qui couvre des collaborations en dehors des investissements communs de Volkswagen et de Ford dans Argo AI, n’entraîne aucune propriété croisée entre les deux sociétés et est indépendante de l’investissement dans Argo AI. L’alliance est régie par un comité mixte, dirigé par Jim Hackett et Herbert Diess, et composé de hauts dirigeants des deux sociétés. « Tandis que Ford et Volkswagen restent indépendants et extrêmement compétitifs sur le marché, le fait de travailler en équipe avec Argo AI sur cette technologie importante nous permet de fournir une capacité, une échelle et une portée géographique inégalées », a déclaré Jim Hackett, président de Ford. Les sociétés ambitionnent également de livrer des camionnettes moyennes à leurs clients mondiaux à l’horizon 2022, suivies de fourgonnettes commerciales. « Notre alliance mondiale commence à être encore plus prometteuse et nous continuons à examiner d’autres domaines dans lesquels nous pourrions collaborer », a par ailleurs laissé sous-entendre Herbert Diess, PDG de Volkswagen. Grâce à cette collaboration, Argo AI passera de 500 à plus de 700 collaborateurs dans le monde.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos