Conjoncture sectorielle : une lueur d’espoir pour 2014

Publié le par

Conjoncture sectorielle : une lueur d’espoir pour 2014

Dans un contexte économique incertain, L’observatoire Cetelem de l’automobile parie que le PIB de notre pays s’améliorera de 0,8 % en 2014. L’organisme ajoute en revanche que le taux de chômage passera en France à hauteur de 10,8 % l’an prochain. Puis il mise sur le fait que les immatriculations de voitures neuves aux particuliers remonteront de 2 % dans notre pays durant l’exercice à venir. Pour représenter un volume de 1,815 millions d’unités (contre 1,780 millions en 2013). Et cela, en dépit d’un taux d’achat global déclaré des ménages qui stagnerait à a-hauteur de 3,4 %. Le tout, dans un marché où les ventes aux particuliers ont plongé de 12,8 % entre 2009 et 2013, pour ne plus représenter que 54,7 % des immatriculations VP totales nationales. Un marché où la consommation tiendrait le choc et où les ventes remonteraient après avoir touché leur point le plus bas ?

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos