Contrôle Technique : coup de frein sur l’accréditation !

Publié le par

En prévision de l’entrée en vigueur de la norme ISO 17020, le GPCTA (organisme représentant les réseaux) a sollicité le CNPA afin de travailler à l’opportunité d’une accréditation Cofrac, censée améliorer la qualité des contrôles. Un avenant aux contrats de franchise commun à tous les réseaux et un protocole de mise en place devaient ainsi être co-rédigés, incluant notamment la mutualisation des coûts d’une telle accréditation.

Or, du fait de divergences trop importantes, le CNPA a estimé qu’il était inutile de poursuivre dans cette voie. Une telle accréditation représenterait en effet un coût supplémentaire difficile à évaluer ainsi qu’une charge de travail administratif supplémentaire, qui entraineraient une baisse de rentabilité et une mise en péril des plus fragiles.

Dans l’intérêt de ses adhérents, le CNPA souhaite baser la recherche de qualité sur le métier, ses outils et ses méthodes plutôt que sur un nouveau mode de supervision administrative.

Pour en savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche