Contrôle technique : l’ouverture des pré-requis est acquise !

Publié le par

Une étape importante vient d’être franchie pour la profession grâce à l’action du CNPA. Cette victoire concerne l’ouverture des pré-requis nécessaires afin d’accéder au métier de contrôleur technique.

Depuis 2009, le CNPA et l’ANFA menaient un travail de lobbying auprès des pouvoirs publics pour revoir les conditions d’accès à la profession. Le décret du 16 juillet dernier a couronné de succès ce combat. Dorénavant, dans le cadre de qualifications comprenant une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans la réparation automobile, les diplômés de niveau IV (Bac) et V (CAP, BEP) pourront être issus de disciplines autres que celles liées à l’automobile. La profession pourra donc accueillir des employés venus d’horizons divers. Cependant, tous devront suivre la formation minimale de 175 heures.

Le CNPA va maintenant adapter cette évolution aux qualifications avec une expérience professionnelle courte ainsi qu’à l’évolution du statut de contrôleur stagiaire et aux conditions de demande d’agréments.

En savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos