Coup de froid sur le marché VO en janvier (- 4,8 %)

Publié le par

Les ventes de véhicules d’occasion ont reculé de 4,8 % au mois de janvier.

Coup de froid sur le marché VO en janvier (- 4,8 %)

Après une année 2014 record avec une progression de 6,8 %, le marché des véhicules d’occasion connaît un sérieux coup d’arrêt en ce début 2015. En effet, les immatriculations VO ont enregistré une baisse de - 4,8 % pour un total de 429 293 véhicules immatriculés. En se penchant sur les différentes classes d’âge, les véhicules de moins d’un an reculent d’un point à 8,08 % contre 9,16 % en décembre et 24,27 % pour les occasions entre un an et cinq ans. Cette baisse sur les véhicules récents, qui est le cœur de marché des professionnels, peut s’interpréter comme un recul des ventes VO chez ces derniers même s’il n’est pas possible d’avoir une répartition avec les ventes entre particuliers qui représentent près de 70 % des immatriculations.

En ce mois de janvier morose pour le VO, les marques françaises sont en baisse de - 6,3 % pour une pénétration de 56,09 %, tandis que les firmes étrangères ne baissent que de 2,8 %. Dans le détail, les trois marques françaises enregistrent des baisses quasi-identiques : Citroën (- 5,2 %), Peugeot (- 6,8 %) et Renault (- 6,5 %).

Au niveau des marques importées, la baisse est également générale sauf pour Dacia (+ 16 %), Kia (+ 5,5 %), Nissan (+ 1,5 %) et Volvo (+ 2,4%). L’ensemble des autres marques sont en recul : Fiat (- 7,7 %), Alfa Romeo (- 10 %), Hyundai (- 4,8 %), Opel (- 4,7 %), Audi (- 1,5 %), BMW (- 0,9 %), Ford (- 6,9 %), Mercedes-Benz (- 2,7 %), Seat (- 3,1 %), Suzuki (- 2,6 %), Toyota (- 4,5 %), Volkswagen (- 0,1 %), Volvo (- 3,9 %) et Mini (- 1%).

Sur cette même période de janvier 2015, les immatriculations de véhicules utilitaires d’occasion sont en baisse de - 3,2 % pour un volume de 62 965 VUL d’occasion immatriculés.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos