Covid-19 : un marché automobile VP France en recul de 33% au 17 mars 2020

Publié le par

© PIxabay / Peggy Marco
© PIxabay / Peggy Marco

En raison de l’épidémie Covid-19, les données statistiques n’ont plus tellement de signification mais il est intéressant de faire un point sur le marché français des voitures particulières à mi-chemin du mois de mars 2020.

D’après les données recueillies par Dataneo, en mars pour un total de 12 jours réalisés sur un total de 22 jours ouvrés ce mois-ci, le marché accuserait un recul de 33,61% pour un total de 59 489 véhicules immatriculés seulement. En cause évidemment : les livraisons de véhicules qui n’ont plus lieu suite à la fermeture des show-rooms des groupes de distribution. Au niveau des marques, les chutes peuvent être vertigineuses et peuvent varier de 18 à plus de 70%. A la fin mars, cette baisse des immatriculations pourrait très bien se situer entre 50 et 70%.

Le chaos des journées portes ouvertes

Depuis les fermetures puis les mesures de confinement mises en place samedi dernier en France, l’ensemble des show-rooms des distributeurs a fermé ses portes. Les 14 et 15 mars dernier étant le plus important week-end portes ouvertes dans les concessions. Des journées qui permettent de générer de 20 à 30% de commandes supplémentaires. Celles-ci permettent ainsi d’assurer le premier semestre de l’année. Comme l’ensemble de l’économie, la filière automobile est tombée le 14 mars dernier à minuit. Il faudra sans doute plusieurs mois pour que les investisseurs réussissent à remettre leurs entreprises sur de bons rails, quand cette crise sanitaire sera terminée bien entendu.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos