Création d’un consortium autour du big data automobile

Publié le par

Sept acteurs de l’industrie unissent leurs compétences dans un consortium nouvellement créé dont le but est de bâtir un réseau assez efficient pour gérer un volume de données automobiles en pleine expansion.

Création d'un consortium autour du big data automobile

Denso Corporation, Ericsson, Intel Corporation, Nippon Telegraph and Telephone Corporation, NTT Domoco, Toyota InfoTechnology Center Co., Ltd. et Toyota Motor Corporation, tel sont les sept acteurs à l’origine de la création du consortium baptisé Automotive Edge Computing Consortium. Son objectif : la gestion et le traitement des données générées notamment par les véhicules, indispensable au développement d’un écosystème pour les modèles connectés dont le fonctionnement est basé notamment sur la conduite intelligente mais aussi des outils de cartographies avec des données ajustées en temps réel. Le consortium se donne pour mission de travailler sur l’augmentation de la capacité du réseau pour accueillir les mégadonnées automobiles entre les véhicules et le cloud grâce à l’informatique décentralisée (edge computing).

Une croissance exponentielle des données automobiles

Et le défi est de taille : en effet, selon les estimation, le volume de données entre les véhicules et le cloud devrait atteindre 10 exabytes soit 10 milliards de milliards de bytes par mois vers 2025, soit environ 10 000 fois plus que le volume actuel. Cette augmentation exponentiel nécessitera de nouvelles architectures d’infrastructure réseau et informatique suffisante pour supporter ce volume de données.

Deuxième mission visée par le consortium : la définition de de normes et de pratiques d’utilisation, et ce, en apportant les données aux organismes de normalisation, aux consortiums industriels et aux fournisseurs de solutions.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos