Crise sur le marché du poids lourd : le CNPA donne l’alerte

Publié le par

Des immatriculations en baisse de 40% en avril, un stock estimé à 10 000 véhicules neufs représentant près d‘un milliard d’euros : face aux conséquences désastreuses de la crise sur le secteur des poids lourds, les concessionnaires en Véhicules Industriels du CNPA se mobilisent. Après avoir rencontré l’ensemble des acteurs de la filière, le CNPA a soumis aux pouvoirs publics ses propositions afin de relancer l’activité et de préserver l’emploi des entreprises du véhicule industriel.

Le CNPA préconise notamment de mettre en place une prime à la casse afin d’écouler les stocks. Des aides à l’investissement sont également suggérées afin de relancer l’activité. Le pacte automobile du 9 février 2009 s’est jusqu’à présent focalisé sur l’industrie automobile. Or, il est urgent de soutenir l’activité et l’emploi dans le secteur du « poids lourd » dont tous les segments sont touchés, du neuf à l’occasion : lourds, utilitaires, cars et bus. À défaut, les PME du secteur, qui doivent faire face à d’importants problèmes de financement, ne pourront surmonter cette crise profonde et durable.

De nombreuses défaillances d’entreprises sont d’ores et déjà à prévoir d’ici à la fin du premier semestre 2009.

Le CNPA envisage un recul de plus de 50% des immatriculations sur l’année 2009 ainsi que la suppression de 3 000 emplois pour ce secteur.

En savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos