Cyrille Moreau (LeasePlan) : « Le marché VO est sur une pente ascendante depuis 2010 »

Publié le par

Nommé fin mars dernier à la direction VO du loueur, Cyrille Moreau doit piloter au plus juste la revente annuelle des 30 000 occasions de LeasePlan France. Entretien.

Cyrille Moreau (LeasePlan) : « Le marché VO est sur une pente ascendante depuis 2010 »

Quelle est votre mission ?

Elle consiste à piloter l’activité VO de LeasePlan en fonction des évolutions du marché. Après la fermeture du débouché algérien puis la crise, il est plus que jamais nécessaire d’optimiser les canaux de revente en fonction des mouvances de l’activité et de la typologie de matériels restitués.

Comment se porte le marché VO actuellement ?

Au printemps, traditionnellement, il est dynamique. Mais cette logique de saisonnalité des achats est de moins en moins fondée. Le marché est surtout revenu à des niveaux de prix cohérents qui, en revanche, restent en deçà de 2008. Objectivement, il n’est pas sûr que nous les récupérions un jour. L’environnement ayant été assaini par la prime à la casse, les prolongations de contrats des loueurs et les moindres propositions des groupes de distribution qui revendent eux-mêmes à particuliers de plus en plus de VO âgés, les marchands ont besoin de produits.

Quelles actions avez-vous entreprises pour pallier cette difficulté ?

Nous mettons de plus en plus de VO sur carnext.fr, le site de LeasePlan France dédié à la vente à l’unité, aux professionnels de l’auto. À ce jour, nous offrons une vente chaque jour, à 17 heures chaque soir, avec notamment deux sessions thématiques dévolues aux modèles premium le mercredi (clôture le jeudi à 17 heures) et aux utilitaires et véhicules de société le jeudi (clôture le vendredi à 17 heures). Le taux de transformation atteint plus de 90 %. S’ils ont une demande de client, les marchands peuvent ainsi y répondre de suite.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos