DS Automobiles lève le voile sur sa nouvelle berline DS9

Publié le par

À quelques jours de l’ouverture du salon de l’automobile de Genève, la marque automobile premium du groupe PSA vient de dévoiler son nouveau modèle baptisé DS9.

© DS Automobiles
© DS Automobiles

Dans un monde dominé par la carrosserie SUV, DS Automobiles lève enfin le voile sur sa berline baptisée DS9 qui sera présentée à l’occasion du prochain salon de Genève. Produite exclusivement en Chine, ce nouveau modèle aura une mission d’image statutaire en France et en Europe où un constructeur premium a encore besoin de ce type de véhicule pour décliner l’ensemble de son savoir-faire et de ses technologies. Cette berline sera commercialisée au second semestre 2020.

© DS Automobiles
© DS Automobiles

Batterie de 11,9 kWh avec moteur essence PureTech

Réglementation européenne CAFE de réduction des émissions de CO2 oblige, ce modèle DS9 sera doté de motorisations hybrides rechargeables E-Tense. La DS9 est d’abord proposée avec une motorisation hybride rechargeable E-Tense composée d’un moteur turbo essence PureTech et d’une motorisation électrique cumulant 225 chevaux, capable de parcourir entre 40 et 50 kilomètres (WLTP) en mode zéro émission grâce à une batterie de 11,9 kWh.

La motorisation électrique, intégrée à la boîte de vitesses automatique à huit rapports, atteint une puissance maximale de 80 kW (110 chevaux) et 320 Nm. Elle est utilisée lors du démarrage pour booster les accélérations sans limite de vitesse véhicule et pour rouler en mode zéro émission jusqu’à une vitesse de 135 km/h. Le mode de conduite Électrique est toujours sélectionné au démarrage. Il est accompagné d’un mode Hybride, conçu pour gérer automatiquement les différentes énergies en roulant en 100 % électrique, 100 % essence ou en mêlant les deux si la situation l’impose. Il assure des transitions imperceptibles pour les occupants. Un mode Sport E-Tense offre le cumul maximum des énergies thermique et électrique disponibles avec une cartographie ajustée de la pédale d’accélérateur, de la boîte de vitesses, de la direction et de la suspension pilotée. Il permet d’amplifier plaisir de conduire et dynamisme en toute sérénité.

© DS Automobiles
© DS Automobiles

Nouvelle déclinaison de la plateforme EMP2

Longue de 4,93 mètres pour 1,85 mètre de largeur avec de grandes roues de 690 millimètres de diamètre, la DS9 se veut plus imposante que les berlines de sa catégorie. Elle repose sur une nouvelle déclinaison de la plateforme EMP2 avec un empattement jamais atteint auparavant, qui bénéficie largement aux passagers arrière. Son dessin affine la silhouette avec une chute de pavillon plongeante, façon fastback.

Un clin d’œil très discret à la DS

Clin d’œil très léger et très discret à la DS de 1955, la DS9 arbore des cornets aux extrémités du pavillon. Empreinte emblématique de la berline légendaire, les cornets sont certes revisités pour faire office de feux de position latéraux inédits et signer le passage de la DS9.

Côté systèmes d’aide à la conduite, la DS9 embarque toutes les technologies présentes dans la DS7 Crossback, dont la conduite semi-autonome de niveau 2.

© DS Automobiles
© DS Automobiles

Mots clefs associés à cet article : DS

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos