DS Automobiles réussit un bon premier semestre 2019

Publié le par

La croissance de DS Automobiles est portée par la nouvelle génération des modèles DS7 Crossback et DS3 Crossback.

DS Automobiles réussit un bon premier semestre 2019

Le 16 juillet, lors de la présentation des résultats commerciaux de DS Automobiles, Yves Bonnefont, directeur de la marque, a rappelé « que cette première partie de l’année s’inscrivait dans la nouvelle configuration de la marque marquée notamment par le déploiement de son réseau en propre ».

Croissance portée par deux nouveaux modèles

2019 est une étape importante pour la vie de cette jeune marque premium dont les résultats en volume sont plutôt bons sur la première partie de l’année. En effet, la marque progresse de 1,5 % en volume dans le monde avec une forte accélération au second trimestre 2019 (+ 15 %). Cette croissance est portée par la nouvelle génération des modèles DS7 Crossback et DS3 Crossback dont c’est le premier mois de commercialisation, à hauteur de 84 % contre 40 % en 2018. Au niveau européen, la marque enregistre une progression globale de 1,7 % avec notamment de bonnes performances en Italie et en Belgique. La France demeure son premier marché avec une pénétration de 9,2 % sur le premium. Le DS7 occupe la première sur son segment ainsi que le DS3 après un mois de commercialisation seulement en juin.

En France, les ventes sont toutefois en baisse de 4 % sur le premier semestre même si elles progressent de 8 % sur le second trimestre 2019.

Développement international, l’échec en Chine

La marque est désormais présente dans 35 pays. En Chine, la marque a vendu seulement 1 200 modèles pendant cette période. Un véritable échec pour l’instant commun au groupe PSA. Yves Bonnefont promet un « plan d’ampleur » sans en révéler le contenu ni le timing.

Réseau : 150 points de vente en France

Le réseau DS se développe fortement à l’international mais aussi en France avec 150 points de vente à ce jour. À travers des DS Store de 250 m2, la marque annonce un « investissement minimal et concerté avec les investisseurs » afin de trouver rapidement une forte rentabilité.

Pour la fin de l’année, DS se tourne désormais vers ses modèles hybrides rechargeables et électriques avec les sorties respectives en fin d’année des versions E-Tense du DS7 Crossback et DS3 Crossback. Ce basculement vers l’électrique rentre dans un plan offensif du groupe PSA afin de respecter, dès le 1er janvier 2020, la nouvelle norme européenne CAFE de réduction des émissions de CO2.

L’électrique : le laboratoire Formule E

Un chemin vers l’électrique qui va conditionner en grande partie l’avenir de la marque et le développement de sa notoriété. À ce titre, l’engagement dans les courses de Formule E et le titre obtenu par la marque et son pilote Jean-Eric Vergne lui fournissent une excellente vitrine dans l’électrique tout comme un bon laboratoire de développement des prochaines générations de moteur.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos