Dacia Spring : quand low-cost et électrique font bon ménage

Publié le par

En quinze ans, Dacia a bouleversé le marché de l’automobile en proposant des modèles bons marchés. La Dacia Spring pourrait donc être une concurrente abordable sur le marché de l’électrique. La version de série est annoncée pour 2021.

© Amos Fricke
© Amos Fricke

Dacia s’apprête à connaître une nouvelle révolution : son entrée sur le marché de l’électrique. Présentée pour l’heure sous la forme d’un concept-car, la Dacia Spring est une citadine de 5 portes pouvant contenir quatre passagers. Il s’agit en réalité de la Renault K-ZE, lancée en Chine l’année dernière. Légère et compacte à en croire le constructeur, la version de série est équipée d’une motorisation 100 % électrique dont l’autonomie ciblée est de 200 kilomètres en cycle WLTP. Une capacité suffisante pour un usage quotidien en centre-urbain et périurbain. « Dacia Spring electric s’inscrit dans la vision du groupe Renault de fournir une mobilité durable accessible à tous, tout en respectant les valeurs et la philosophie de la marque Dacia » souligne la marque dans un communiqué.

Sur les premiers visuels, le showcar se pare d’une carrosserie pastel « gris souris » qui contraste avec différents inserts mates orange fluo parsemés sur chaque face du véhicule (arches de roue, barres de toit, baguettes de bas de porte, rétroviseurs, baguette sous la calandre). Un travail particulier a été effectué au niveau des blocs optiques. À l’avant, les projecteurs 100 % LED sont divisés sur deux niveaux : une ligne horizontale sur la partie supérieure et six éléments graphiques intégrés au bouclier sur la partie inférieure. À l’arrière, les quatre feux également 100 % LED forment un double Y horizontal. Ces éclairages sont annonciateurs de la future identité lumineuse des modèles Dacia.

Outre les marchés des particuliers et des entreprises, la Dacia Spring dispose de nombreux atouts en tant que solution de mobilité. Sa version de série sera donc proposée dans des flottes d’autopartage, marché sur lequel le groupe Renault est largement engagé en Europe. Il dénombre pas moins de 7 800 véhicules électriques en libre service (Zoe, Kangoo et Twizy confondues). Dacia Spring pourrait donc prochainement intégrer la flotte du service Zity lancé par la marque au losange en février dernier.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos