Décodage du nouveau plan Arval Beyond

Publié le par

Arval a présenté son nouveau plan stratégique baptisé « Arval Beyond 2020-2025 », qui l’oriente fortement vers les nouvelles mobilités durables, au-delà de la seule cible de LLD. Le groupe vise un volume de 2 millions de véhicules en 2025, dont 500 000 électrifiés. Explications.

© DR / Arval
© DR / Arval

À l’issue d’une revue stratégique qui a eu lieu durant l’exercice 2019, Arval a construit son nouveau plan quinquennal 2020-2025. Ce dernier prend en compte la forte évolution des attentes des clients en termes de mobilités et d’impact environnemental. Des éléments qui ont été encore renforcés par la crise sanitaire et l’épisode difficile du confinement. Dès lors, tout en gardant la clé de sa croissance, une progression moyenne de son parc sous contrat de 7,4 % depuis cinq ans, Arval veut réorienter son business model. « Nous comptons devenir la référence du secteur en termes de solutions de mobilité durable », répète ainsi à l’envi Alain Van Groenendael, président d’Arval, avant de poursuivre : « Avec ce nouveau plan, nous nous engageons à proposer des solutions globales à nos clients, à les accompagner durant la phase de transition énergétique, avec des produits et des services simples et connectés. Nous allons co-construire de la valeur ajoutée et des offres innovantes grâce à de nouveaux partenaires ».

Electrification intensive

JPEG - 25 ko
Alain Van Groenendael, président d’Arval.

La feuille de route du top management du groupe est ambitieuse. Atteindre un parc de 2 millions de véhicules sous contrat pour garantir les performances financières (1,3 million de véhicules aujourd’hui). Piloter la transition énergétique en intégrant 500 000 véhicules électriques dans la flotte d’ici à 2025, pour une réduction globale des émissions de CO2 de 30 % par rapport à 2020, tout en gardant le cap de la neutralité carbone. Faire basculer le business model du groupe de spécialiste de la LLD à spécialiste augmenté intégrant des concepts de mobilité durable.

Le plan va s’articuler autour de quatre propositions

Primo, 360° Mobility qui, comme son nom l’indique, va proposer à ses clients un panel complet de solutions de mobilité (location de VAE, auto-partage, EDPM, applications MaaS…). En 2025, tous les pays dans lesquels Arval opère intégreront ces solutions alternatives dans leurs offres.
Secundo, « Good for you, good for all », afin de promouvoir une démarche systématiquement au service de la sécurité routière (avantage tarifaire pour les contrats sur des véhicules pourvus d’Adas de dernière génération, avec l’objectif chiffré de faire baisser les sinistres de 10 %) et du développement durable. Ce volet concerne principalement l’intégration de véhicules électrifiés, notamment 100 % électriques (BEV), 500 000 unités à l’horizon 2025. « Notre travail va surtout consister à rendre leur adoption plus facile, en promouvant, par exemple, des offres flexibles et incitatives, notamment via l’assurance », explique la direction d’Arval.

Tertio, « Connected & Flexible », qui consiste en une accélération marquée sur le front de la connectivité. Concrètement, d’ici à 2025, plus de 80 % des véhicules gérés par Arval seront connectés. Ce qui s’accompagne naturellement d’un programme de services avancé : offres packagées de paiement de parking, de lavage, d’utilisation du véhicule pour les livraisons sans contact, d’assistance, etc. En clair, tout sera mis en œuvre pour simplifier la vie des clients, ce qui passe aussi par un recours intensif aux nouveaux assistants vocaux.
Enfin, « Arval Inside », piloté par Thibault Lavigne, c’est-à-dire une ouverture du groupe à de nouveaux partenaires. « Nous le faisons historiquement avec des banques et des constructeurs automobiles, mais notre nouvel état d’esprit doit nous pousser à élargir le spectre de nos partenaires et en 2025, nous pourrons faire valoir de nouveaux accords internationaux, avec de grands groupes ou des sociétés locales de référence », souligne la direction d’Arval. Arval Espagne a récemment ouvert la voie avec un accord d’envergure conclu avec la Caïxabank.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos