Delphi : du freinage à l’injection

Publié le par

L’équipementier américain élargit ses gammes de freinage et de direction tout en développant ses spécialités autour de l’injection.

Delphi : du freinage à l’injection

Delphi réalise le grand écart. L’équipementier se positionne sur les familles de grandes ventes comme le freinage, la direction et la suspension tout en développant son offre technique sur l’injection. À l’image de nombreux équipementiers, Delphi ne peut se contenter de ses spécialités. Il devient indispensable de proposer des gammes sur les pièces de grandes ventes pour entrer chez les distributeurs et répondre aux demandes des réparateurs. La firme propose donc des disques, plaquettes sans cuivre, jeux de douilles de guidage et de nouvelles références en pièces de direction et suspension. Autant d’éléments indispensables pour compléter le panier de pièces d’un atelier.

Diagnostic et injecteurs

Parallèlement à ces gammes d’entretien-usure, Delphi présente de nouveaux appareils de tests destinés aux injections diesel et essence sous sa marque Hartridge. Dédiés aux véhicules légers, véhicules lourds et autres moteurs issus de la marine et de l’industrie, ces outils concernent essentiellement les ateliers des distributeurs spécialisés dans l’injection haute pression. Pour accompagner ces équipements, Delphi assure également la formation des collaborateurs et une offre de pièces adaptée. En effet, l’équipementier a lancé depuis un an une triple offre d’injecteurs. En plus des pièces neuves et de l’échange standard, la société propose l’échange réparation officiel. Trois niveaux de gammes pour des véhicules dont la valeur nécessite des tarifs très différents.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos