Démolisseurs-Démonteurs : les problématiques sécuritaires

Publié le par

© Photo : Auto Moto
© Photo : Auto Moto

Un véhicule Hors d’Usage est considéré comme tel s’il est en fin de vie, irréparable ou que le coût des réparations est trop important. Il est alors pris en charge par des démolisseurs-recycleur. Cette filière, est souvent méconnue et pourtant, elle compte 5 700 professionnels et les 1 700 centres agréés par l’Etat traitent plus d’un million et demi de VHU. La valorisation des pièces de réemploi en fait de plus une filière en pleine expansion.

Ils interviennent sur des déchets considérés comme dangereux avant destruction ou dépollution. Les batteries, les filtres, les déchets liquides (huile usagée, liquide de frein, de climatisation) doivent être retirés ou dépollués. La toxicité des produits implique nombre de précautions à prendre. Celles-ci sont donc encadrées par une réglementation stricte.

Pour répondre à un besoin de la profession et lui permettre de continuer à œuvrer en toute sécurité le GNFA a créé une offre adaptée qui s’articule autour de la prévention des risques pour les interventions sur les véhicules électriques et hybrides et la climatisation (formation et test d’évaluation pour obtenir l’attestation d’aptitude catégorie 5 VHU). Ces stages courts bénéficient du dispositif compétences emplois 2016-2018.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos