Denis Schmitt prend la présidence de Schaeffler France

Publié le par

Denis Schmitt vient de prendre la présidence de Schaeffler France. Il succède à Marc Becker, qui part en retraite après 38 années au sein de l’équipementier.

© Schaeffler
© Schaeffler

Denis Schmitt est le nouveau président de Schaeffler France. Il succède à Marc Becker, qui a pris sa retraite après 38 années passées au sein de l’équipementier allemand. Denis Schmitt est loin d’être un inconnu chez Schaeffler puisqu’il dirige déjà l’usine du groupe implantée en France, à Haguenau. Une fonction qu’il continuera à assumer avec la présidence française. Denis Schmitt est entré chez Schaeffler en 1987. Il a occupé différents postes, dont ceux de directeur qualité de l’usine de Haguenau et du site de Calais. Il a ensuite rejoint Herzogenaurach en tant que vice-président Qualité de la division Automobile Engine Systems entre 2012 et 2017. Depuis avril 2017, il était directeur de l’usine de Haguenau, dédiée à l’automobile. « Nous sommes ravis d’avoir recruté un président très expérimenté et compétent pour Schaeffler France en la personne de Denis Schmitt. Il a occupé divers postes à responsabilité pour notre entreprise pendant de nombreuses années. Nous sommes donc convaincus qu’avec ses connaissances approfondies, il contribuera de manière importante à orienter avec succès Schaeffler France en tant que fournisseur automobile et industriel du futur », souligne Peter Schardig, président Automotive Technologies Europe et président de la sous-région Europe de l’Ouest. Pour mémoire, Schaeffler France regroupe une branche consacrée à la première monte et une branche spécialisée dans la rechange. Ainsi, le groupe détient sur le territoire des sites à Haguenau (Bas-Rhin), Chevilly (Loire) et Clamart (Hauts-de-Seine).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos