Dépannage-remorquage : le Conseil de la concurrence casse les habitudes des sociétés d’autoroutes

Publié le par

Le CNPA approuve la décision du Conseil de la concurrence d’obliger les sociétés concessionnaires d’autoroute « à mettre en concurrence l’ensemble des entreprises de dépannage remorquage sur leur réseau ».

Menée depuis 2005 suite à des plaintes de dépanneurs, cette enquête ne remet pas en cause le professionnalisme des entreprises de dépannage-remorquage. Elle a pour objectif unique de reconsidérer les pratiques d’appel d’offre des sociétés d’autoroute à péages. Ces dernières ont en effet en charge la gestion du dépannage-remorquage sur les autoroutes qui leur sont concédées.

Les conclusions du Conseil de la concurrence, publiées mi-février, requièrent des évolutions majeures dans les méthodes d’appel d’offre des sociétés d’autoroute. Cela concerne par exemple la définition de critères de sélection précis et des agréments limités dans le temps.

Le CNPA, qui a été auditionné lors des travaux du Conseil de la concurrence, partage ses conclusions : les conditions de l’attribution des agréments autoroute doivent être clarifiées. Désormais, tous les professionnels pourront postuler, en toute transparence, s’ils répondent aux critères de sélection publiés.

En savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos