Développements et diversification en vue pour Depopass

Publié le par

La solution de paiement sécurisé dédiée aux ventes de véhicules d’occasion entre particuliers travaille sur plusieurs offres complémentaires.

Développements et diversification en vue pour Depopass

Racheté par le groupe BPCE en 2016, Depopass a intégré sa filiale S-Money au mois de mai dernier, après une période de partenariat commercial fructueux pour les deux sociétés. Cette prise de participation majoritaire permet à la banque d’entrer sur le marché du véhicule d’occasion par la solution du paiement sécurisé. Un procédé qui se substitue avantageusement au chèque de banque, tout en rassurant acheteur et vendeur. Si cette offre reste naissante sur le marché, les partenariats noués avec La Centrale, Ouest France Auto et Autoscout 24 devraient permettre à Depopass d’améliorer sa notoriété et de se développer. Cependant, la sécurisation de la transaction financière n’est que le premier étage de la fusée.

Diversification en perspective

Au sein de l’établissement financier, 70 % des chèques de banque émis concernent l’achat d’un VO. En offrant ce service, le groupe bancaire économise les frais liés au traitement de ces chèques mais s’ouvre surtout un marché des transactions entre particuliers estimé à 3,5 millions de ventes annuelles. Au-delà de la fonction de séquestre des fonds et de vérification des identités, la société devrait progressivement élargir son panel de services. « Nous travaillons sur des produits de financement et d’assurance et nous pouvons très bien envisager des offres en matière de garantie mécanique et de protection juridique, par exemple », explique Romain Stutzmann, directeur général et fondateur de Depopass. Le service Depopass pourrait également être proposé dans les réseaux bancaires du groupe BPCE, même si une telle intégration demande du temps. « Nous avons vocation également à donner une côte des véhicules d’occasion. Nous serons bientôt connectés au SIV et nous avons déjà les prix de vente réels des voitures. Lorsque les volumes de transactions le permettront, nous aurons la côte la plus fiable possible », poursuit le dirigeant. De nombreux axes de développement en perspective, bien anticipés par les banques puisque BNP Paribas vient d’investir 1,3 million d’euros dans PayCar, principal concurrent de Depopass.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos