Diesel, essence ou hybride : Autoviza compare les tendances d’achats des Français

Publié le par

Autoviza, leader français du rapport historique des véhicules d’occasion, a décrypté les tendances d’achats de véhicules neufs et d’occasion des Français en matière d’énergie (diesel, essence, hybride et électrique). Dix grandes villes métropolitaines sont également passées au crible.

Diesel, essence ou hybride : Autoviza compare les tendances d'achats des Français

Cette étude révèle qu’en septembre 2018, 56 % des Français favorisaient les véhicules diesel neufs ou d’occasion. Bien qu’en légère baisse ces 20 derniers mois, ils demeurent néanmoins majoritaires. En comparaison, cela représentait 61 % des achats en janvier 2017. Les véhicules essence ont profité de ce ralentissement pour glaner quelques points : de 37 % en janvier 2017, les achats s’élevaient à 41 % en septembre 2018. Du côté des motorisations alternatives, la technologie hybride progresse lentement sur le marché automobile français, passant de 1,8 à 2,2 %. Un constat similaire pour l’électrique qui augmente de 0,2 % en 20 mois (de 0,5 à 0,7 %).

Privilégier une motorisation plutôt qu’une autre s’explique également en raison du lieu de résidence. Autoviza a donc étudié les tendances d’achat de dix villes françaises. Si à Bordeaux, Lille et Paris, la part des achats de véhicules neufs diesel est quasiment identique à celle des véhicules neufs essence, on remarque une nette hausse de l’essence à Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, et Toulouse. En revanche, à Lyon et Strasbourg la tendance s’inverse au profit du diesel.

Du côté des véhicules d’occasion, les écarts se creusent fortement : 9 villes sur 10 privilégient sans conteste l’achat avec une motorisation diesel. Sur le podium se hissent Lille à 65 %, Toulouse à 63 % et Marseille à 62 %. La seule exception est la capitale française où l’essence s’impose. On observe également une tendance des Parisiens à se tourner vers des modèles moins polluants à l’instar des motorisations hybrides tant pour les véhicules neufs (8 %) que les véhicules d’occasion (3 %).

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos