Dieselgate : Citroën à son tour mise en cause en France

Publié le par

Sans surprise, à l’issue des convocations du 10 juin 2021, Automobiles Citroën SA a été mise en examen par les magistrats instructeurs en raison d’allégations de faits de tromperie portant sur la vente de véhicules diesel Euro 5 intervenue en France entre 2009 et 2015. Un mauvais timing pour une marque en difficulté et un nouveau chant funéraire pour le diesel.

© Citroën
© Citroën

Après Volkswagen et plus récemment Renault et Peugeot, Citroën a également été mise en examen en France dans l’enquête sur la fraude aux contrôles antipollution des anciennes générations de moteurs diesel.

Citroën a été astreinte au versement d’un cautionnement d’un montant de 8 millions d’euros, dont 6 millions pour l’éventuel paiement des dommages et des amendes, ainsi qu’à la fourniture d’une garantie bancaire à première demande de 25 millions d’euros pour indemniser les éventuels préjudices.

Stellantis garde logiquement la même ligne que pour Peugeot et avance que le groupe est « en train d’évaluer la régularité de cette mesure et l’opportunité de la contester ». Au cumul de Peugeot et Citroën, les enquêteurs évoquent un volume de 1,9 million de véhicules diesel de génération Euro 5 (norme en vigueur jusqu’en 2015), dont le moteur fonctionne selon les stratégies frauduleuses. En attendant la somme des marques de FCA, principalement Fiat en volume en Europe, prochaine étape de la procédure programmée en juillet 2021.

Au vu des infractions constatées, la DGCCRF évaluait l’amende maximale encourue par Citroën à 5 milliards d’euros. Cela constituerait un véritable coup de massue pour une marque en difficulté au niveau du positionnement, du plan produits et des relations avec ses investisseurs.

Enfin, cette affaire, qui était passée sous les radars médiatiques ces temps derniers, vient vraisemblablement sonner le glas du diesel. Ce que Carlos Tavares, président de Stellantis, répète à l’envi depuis de longs mois, à savoir que « le diesel a gagné la bataille technologique, mais perdu la bataille politique », prend un relief particulier et un tour de plus en plus… définitif.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos