Digitalisation, croissance, formation... un agenda bien garni pour BestDrive

Publié le par

Cela fait maintenant deux mois que Jean-Marc Assael est à la tête de la direction générale de BestDrive, le réseau intégré de la division pneumatiques du groupe Continental. Son prédécesseur occupe, lui, le poste de président du réseau et assure la coordination des activités commerciales de Continental dans l’Hexagone.

Digitalisation, croissance, formation... un agenda bien garni pour BestDrive

En cette nouvelle année, les nouveaux projets fourmillent pour Jean-Marc Assael et ses équipes. Dans un premier temps, un centre de formation BestDrive verra le jour courant avril, au CERAM à Mortefontaine dans l’Oise. Par l’intermédiaire des salariés les plus expérimentés, divers métiers techniques seront enseignés aux nouvelles recrues, tels que opérateurs tourisme, poids lourds ou agricoles, mais également des métiers commerciaux, comme chargés d’accueil ou chargés de clientèle.

À l’aide de ce centre, l’entreprise ambitionne d’intégrer davantage de jeunes dans ses effectifs en développant les contrats d’alternance. En 2015, le réseau BestDrive comptait 25 apprentis. Puis une centaine en 2017. Il espère en accueillir 200 avant la fin de l’année, et surtout, promouvoir ces filières auprès de la gente féminine. « Les trois apprenties filles que nous avons en agence à Nice ont su trouver leur place. Les garçons ont du soucis à se faire », ironise Jean-Marc Assael. Plus largement, ce dernier prévoit de recruter entre 300 et 400 salariés (apprentis compris) d’ici à la fin de l’année 2018.

Étendre la couverture territoriale

BestDrive souhaite étendre sa couverture sur le territoire en ouvrant de nouvelles agences, mais également en développant le secteur de la franchise et ainsi « proposer à quelqu’un qui gère son agence de devenir son propre patron ». Jean-Marc Assael table sur une vingtaine de franchisés à travers le pays avant décembre.

Digitalisation de l’activité

À l’heure où la digitalisation s’empare du secteur automobile, 90 agences BestDrive sur 230 proposent déjà le diagnostic de leurs clients sur tablette. Dès la fin mai, l’ensemble des sites devrait être en mesure de proposer ce service. Ce dispositif assurera aux consommateurs une transparence du parcours atelier qu’ils pourront suivre en direct.

Enfin, grâce à son site bestdrive.fr, l’enseigne tente de concurrencer les autres sites internet en proposant des délais de rendez-vous plus courts, fixés à deux heures entre la prise de commande des pneus par les usagers et le moment où ils se présenteront à l’agence. Ils pourront également consulter l’agenda de l’atelier afin de choisir leur créneau. « Cette nouveauté demande du stock en terme de produits, de l’organisation et de la réactivité. Les premiers tests seront lancés en avril, avant une mise officielle en juin prochain ».

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos