Eléphant Bleu attaque 2021 avec ambition

Publié le par

Malgré la crise sanitaire et ses restrictions, les centres de lavage Eléphant Bleu ont majoritairement réussi à contenir le recul de leur chiffre d’affaires en 2020. Le développement du réseau s’est même poursuivi, au même titre que les pratiques « sans contact ». 2021 s’ouvre sous de bons auspices.

Eléphant Bleu attaque 2021 avec ambition

Alors que les confinements, le couvre-feu et la baisse du kilométrage moyen ne favorisent pas l’activité de lavage, la direction du réseau indique qu’en 2020, « près de la moitié des centres de lavage Eléphant Bleu ont réussi à contenir la baisse de chiffre d’affaires entre - 10 et - 20 %. Pour 30 % d’entre eux, la diminution s’est située entre de - 5 et - 10 % ». La période des beaux jours a été porteuse et, après des mois troublés, les programmes de lavage complets ont été plébiscités, faisant progresser le panier moyen.

Désormais sous la direction de Stéphanie Meder, Eléphant Bleu pointe aussi le fait que la crise n’a pas fait fuir les investisseurs : 21 nouveaux franchisés ont été recensés entre septembre 2019 et fin 2020, tandis que les projets de nouveaux centres n’ont pas été systématiquement gelés (13 nouveaux centres ont vu le jour durant l’année 2020, dont trois issus de centres concurrents transformés). On retrouve ces tendances rassérénantes au niveau des équipements, avec un nouveau tunnel mis en place à Montpellier et le déploiement de nouveaux portiques (le réseau s’articule autour d’un parc de 330 portiques de lavage et 50 sites se sont équipés d’un deuxième portique).

Autant d’éléments qui permettent à l’enseigne d’envisager 2021 avec confiance, malgré un contexte toujours incertain. Partant du principe que le lavage est une valeur refuge, 20 nouveaux centres devraient venir étoffer le maillage national d’Eléphant Bleu, dont cinq avec de nouveaux membres, et 40 projets de portiques sont d’ores et déjà programmés.

Boom du sans contact et projets avancés de digitalisation

Comme dans d’autres secteurs, les mesures sanitaires ont accéléré une tendance de fond, en faisant notamment bondir l’utilisation du paiement sans contact. « Ce constat conforte le développement de la digitalisation de la relation client qui, cette année, franchira une nouvelle étape », annonce la direction, qui devrait intégrer la brique du paiement dans son application au-delà du paiement par carte sans contact, ce qui ouvre d’ailleurs d’autres perspectives d’animations client, déjà éprouvées dans d’autres secteurs du retail.

Eléphant Bleu va aussi maintenir ses budgets de communication à destination du grand public, en mettant en avant les vertus environnementales de ses techniques de lavage. Le partenariat avec le navigateur Fabrice Amedeo, centré sur l’importance de préserver l’eau avec de bonnes pratiques, se poursuivra. Une campagne sur France Télévision, à l’heure de grande écoute des programmes météo, est programmée au mois d’avril 2021, du 3 au 24, du jeudi au dimanche.
Rappelons qu’Eléphant Bleu réunit près de 460 centres de lavage (220 franchisés et 50 centres en propre) répartis sur le territoire français.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos