Emissions Analytics révèle les vrais niveaux de NOx des véhicules

Publié le par

Le groupe Emissions Analytics lance en France son outil de mesure en conditions réelles des émissions de NOx des véhicules, avec des résultats parfois surprenants. Si les modèles diesels se montrent en majorité capable de se conformer aux normes Euro 6, rares sont les véhicules diesel qui peuvent se targuer de réellement respecter la norme. Avec, à la clé, des niveaux d’émissions de NOx parfois très supérieurs à ceux obtenus lors de tests effectués en laboratoire.

Emissions Analytics révèle les vrais niveaux de NOx des véhicules

Emission Analytics, spécialiste de la mesure et l’analyse des émissions des véhicules en conditions réelles, rend disponible en France son outil baptisé Equa Aq. Cette entreprise, indépendante des constructeurs automobiles, des associations professionnelles ou encore des gouvernements, fournit via cet outil des données relatives sur le niveau d’émissions de NOx des véhicules via des tests standardisés et renouvelables effectués en conditions réelles.

Pour ce faire, un système de mesure des émissions embarqué développé en interne, appelé PEMS pour portable emissions measurement systems, est utilisé. À la différence des tests en laboratoire, ces mesures d’une durée d’environ trois heures et demie sont pratiquées aussi bien en zones urbaines que rurales mais aussi sur l’autoroute, à des vitesses variées et durant différentes modes de conduite (spot, éco, etc). Sont également pris en compte d’autres paramètres pouvant faire varier la consommation et donc les émissions tels que le chargement du véhicule, la climatisation, le style de conduite ou encore le trafic.

NOx : les diesel du groupe VW les plus respectueux des normes en vigueur

Les résultats de ces tests consultables ici montrent que 206 véhicules sur 541 véhicules pour l’heure testés sont bel et bien en conformité avec la limite Euro 6 pour les diesel, en conformité avec la limite Euro 4 pour les essences et ont donc obtenu la note A. Avec une forte disparité entre les modèles diesel et essence. Du côté des modèles essence, hybrides intégrés, 191 sur les 208 testés ont reçu la note A. Huit ont été gratifiés de la note B qui signifie que le véhicule respecte respectivement le facteur de conformité 1,5 et de 2,1 selon la réglementation Euro 6 sur les émissions en conduite réelle. Les vrais mauvais élèves sont donc extrêmement peu nombreux.

En revanche, les résultats sont beaucoup plus mitigés du côté des véhicules diesels. Sur les 333 modèles diesel testés, seuls 15 ont pu se targuer d’obtenir la meilleure note A. Avec parmi eux, un grand nombre de modèles du groupe Volkswagen dont ceux issus de la marque du même nom. Les véhicules ayant obtenus les notes B et C qui attestent que les véhicules respectent respectivement le facteur de conformité 1,5 et de 2,1 selon la réglementation Euro 6 sur les émissions en conduite réelle, sont au nombre de 22, majoritairement des modèles du groupe Volkswagen, mais aussi quelques véhicules du groupe BMW, Volvo et Jaguar Land Rover également. Ce qui n’empêche cependant pas ces marques d’obtenir aussi des notes également bien inférieures pour un bon nombre de leur modèle.

Les Français mauvais élèves

Pour trouver la trace des Français en revanche, il faut en revanche aller regarder directement dans les pires notes attribuées dans ce système de notation des modèles diesel. Sur les huit véhicules Renault pour le moment testés, aucun n’a obtenu une note supérieure à F, ce qui correspond à des émissions de NOx 6-8 supérieur fois la limite Euro 6. Six des huit modèles ont obtenu la note de H, ce qui signifie que leur niveau de rejet de Nox est en réalité 12 fois plus élevé que la norme ne l’autorise.

Le constat est le même pour les autres marques françaises dont Peugeot : sur 13 véhicules testés par Emissions Analytics, 1 est en conformité avec la limite Euro 4 pour les diesels (note D), 3 respectent la limite Euro 3 pour les diesel (note E) , 7 émettent 6 à 8 fois plus que la norme autorisée (note F) et 2 rejettent 12 fois plus (note H). Citroën ne fait pas mieux avec des notes s’échelonnant également de D à G pour ses 12 modèles testés.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos