Emissions de CO2 : FCA Group conclut un accord européen avec Tesla

Publié le par

Afin de limiter ses émissions de CO2 et d’éviter de lourdes amendes, le groupe italo-américain vient de conclure un accord avec Tesla pour intégrer les ventes électriques du constructeur à son propre parc.

Emissions de CO2 : FCA Group conclut un accord européen avec Tesla

C’est une grande première en Europe ! D’après une information révélée par le Financial Times du 6 avril, deux constructeurs – FCA Group et Tesla – ayant des structures juridiques indépendantes, auraient conclu un accord de pool permettant au constructeur américain d’intégrer ses ventes de véhicules électriques dans celles du groupe italo-américain en Europe. Les véhicules vendus par Tesla seraient donc comptabilisés dans le parc afin d’éviter de lourdes amendes pour avoir enfreint les nouvelles règles strictes de l’Union européenne en matière d’émissions de CO2. Une aubaine pour FCA qui échapperait ainsi à une très lourde amende en 2021.

La formation de pool pour parvenir aux objectifs de CO2

Aucun détail financier n’a été révélé. Mais on peut imaginer que FCA Group a payé plusieurs centaines de millions d’euros à Tesla pour intégrer Tesla dans ses comptes de CO2. De son côté, Tesla a confirmé son intention de constituer le pool le 22 février dernier. Les candidatures ont été clôturées le 25 mars. La réglementation européenne permet, en effet, aux constructeurs de constituer des pool interne ou externe. C’est le cas du groupe Volkswagen, par exemple, qui est autorisé à regrouper les émissions des marques Volkswagen, Seat et Skoda pour compenser celles des voitures Porsche et Audi.

Toyota et Mazda forment un pool ouvert également

Jusqu’à ce jour, aucun pool ouvert entre deux constructeurs indépendants l’un de l’autre n’avait jamais été constitué. La Commission européenne révèle également que Mazda et Toyota ont décidé de former une alliance CO2 de ce type.

FCA risquait une amende de 2 milliards d’euros en 2021

Rappelons qu’à partir de 2020, la réglementation CAFE imposera aux constructeurs un seuil d’émissions moyen de 95 g de CO2. Pour FCA Group l’enjeu était presque vital. En 2018, les émissions moyennes étaient de 120,5 g par kilomètre, d’après Jato Dynamics. Les analystes de Jefferies avaient évalué que FCA pourrait être condamné à une amende supérieure à 2 milliards d’euros en 2021. Une étude réalisée par PA Consulting en décembre 2018 révélait que FCA dépasserait probablement l’objectif de 6,7 grammes de CO2 par kilomètre – le plus grand écart entre les 13 constructeurs présentés.

Tesla : une aubaine en Europe pour FCA Group

FCA Group devrait profiter de l’envolée des ventes du Model 3 100 % électrique de Tesla en Europe et ainsi compenser plus facilement ses importantes émissions de CO2. Le constructeur américain ayant obtenu l’autorisation de commercialiser ses berlines Model 3 en Europe fin janvier dernier. D’après les données de Jato, 3 630 unités de ce modèle auraient été commercialisées en février en Europe. Un score qui place le constructeur américain devant la Renault Zoe (2 888 ventes) et la Nissan Leaf (2 359 ventes). Rappelons qu’en 2018, Tesla a livré plus de 140 000 Model 3 en Amérique du Nord.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos