Emissions de CO2 : la Commission européenne maintient la pression sur les constructeurs

Publié le par

© Europa EU
© Europa EU

Dans un communiqué du 3 juin 2020, la Commission européenne donne le ton de l’après-covid et rappelle que les engagements de réduction des émissions de CO2 en Europe sont non seulement maintenus mais qu’ils doivent s’accélérer. Reste à savoir si ces objectifs sont compatibles avec l’ensemble des stocks de véhicules thermiques en Europe résultant de la crise sanitaire.

Un rappel à l’ordre post-covid

Comme une forme de rappel à l’ordre à l’encontre des constructeurs, la Commission estime que « les constructeurs devront améliorer l’efficacité énergétique de leur flotte et accélérer le déploiement de véhicules à émissions nulles et faibles ». Et de constater que "les nouvelles immatriculations de voitures à émissions nulles et faibles ont augmenté en 2018 mais ne représentaient qu’environ 2% des immatriculations de voitures neuves, contre 1,5% en 2017 ».

Rappelons que dans le cadre du Green Deal européen, les émissions de CO2 devront être réduites de 40% d’ici 2030 pour aboutir à une neutralité carbone à l’horizon 2050.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche
EVENEMENT A LA UNE