En Espagne, le chiffre d’affaires des concessionnaires a dévissé de près de 19 % en 2020

Publié le par

Lors d’une conférence en ligne organisée par Faconauto, les chiffres de l’activité des concessionnaires espagnols en 2020 ont été dévoilés et leur chiffre d’affaires a reculé de 18,8 %, le VO parvenant à surnager. Mais la rentabilité moyenne des concessionnaires espagnols reste dans le vert.

Une concession du groupe Autos Juanjo, à Parla, à proximité de Madrid. © Autos Juanjo
Une concession du groupe Autos Juanjo, à Parla, à proximité de Madrid. © Autos Juanjo

Lors d’une conférence destinée à préparer le trentième congrès annuel de Faconauto, qui se tiendra en format numérique les 17 et 18 février 2021, les dirigeants de l’association ont révélé quelques chiffres relatifs à l’activité des concessionnaires espagnols en 2020. Naturellement fortement altéré par la crise sanitaire et ses conséquences économiques, le chiffre d’affaires des concessionnaires espagnols s’est établi à 35,8 milliards d’euros, soit un repli marqué de 18,8 % par rapport à l’exercice 2019 (44,2 milliards d’euros).

Sans surprise, le secteur du VN a été le plus touché, avec un chiffre d’affaires en recul de 19,8 % à 25,8 milliards d’euros. Le secteur de l’après-vente n’a pas été épargné (- 18,8 %) et seul le périmètre du VO a mieux résisté, tout en déplorant une baisse de chiffre d’affaires de 14,7 %.

Tensions sur l’emploi

Selon Faconauto, les concessionnaires ont néanmoins bien résisté en termes d’exploitation et leur rentabilité moyenne est de 1,2 %. Toutefois, plus de la moitié d’entre eux se situent sous le seuil de 0,5 %. Pour Gerardo Perez, président de Faconauto, c’est une performance à saluer eu égard au contexte.

Sur le front de l’emploi dans les concessions, les nouvelles sont en revanche mauvaises. La suppression des effectifs du secteur s’élève à 5 % sur 2020, soit 8 075 suppressions de postes, pour un total de l’ordre de 153 425 salariés. Et 58 % des concessionnaires estiment que des nouvelles réductions d’effectifs sont à craindre en 2021.

Faconauto mène plusieurs actions de lobbying auprès du gouvernement espagnol pour essayer d’enrayer cette tendance et milite notamment pour un maintien des aides d’achat. En outre, l’organisme a préparé des dossiers pour avoir accès aux fonds européens de récupération (Next Generation UE), par le biais du ministère espagnol de l’Industrie. Une enveloppe de 497 millions d’euros pourrait ainsi être débloquée pour stimuler le rebond du secteur. Autant de sujets qui seront plus amplement développés cette semaine lors du congrès.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos