Enfin un plan d’action concerté et SMART pour la sécurité routière ?

Publié le par

Enfin un plan d'action concerté et SMART pour la sécurité routière ?

Les faits :

40 millions d’automobilistes m’a envoyé un mail vendredi dernier, comme à nombre d’entre vous de son fichier j’imagine, en rappelant que 2014 restera dans les mémoires comme la meilleure année de sécurité routière que l’on ait connue en France. Malheureusement, depuis, l’accidentalité est repartie à la hausse. Pour enrayer le phénomène, le Gouvernement précédent a bien tenté de mettre en œuvre un panel de mesures… 81, pour être précis, depuis 2015 !

Loin d’inverser la courbe, cette multitude de mesures n’a fait que renforcer l’inefficacité de la politique menée par la Sécurité routière depuis des années. De plus, si l’on regarde ces mesures dans le détail, on constate que seul l’axe répressif est envisagé et que tout tourne autour du "radar" providentiel. Il faut donc parvenir à changer de perspective et à construire enfin la sécurité routière avec les automobilistes et non contre eux.

Réflexion :

Et 40 millions d’automobilistesde continuer sa démonstration en affirmant que cette vision passéiste de la sécurité routière doit donc faire place à une sécurité routière du XXIème siècle, qui prendrait en compte l’opinion publique et remporterait ainsi l’adhésion des usagers, condition sine qua non à la réussite d’une politique gouvernementale. «  L’association 40 millions d’automobilistes entend participer activement au débat pour élaborer le nouveau Plan de sécurité routière que le Président de la République Emmanuel Macron exposera en octobre prochain : c’est pourquoi, elle a officiellement remis au ministère de l’Intérieur le Livre blanc pour la sécurité routière 2017-2022, sur lequel l’association travaille depuis plusieurs mois.

Dans ce document, l’association détaille 21 propositions à mettre en œuvre d’urgence pour améliorer la sécurité des Français et sauver des vies sur la route.40 millions d’automobilistes a pris le parti de faire table rase de ce qui se faisait jusqu’alors en termes de sécurité routière et de proposer un programme populaire. Nous avons eu la démonstration ces dernières années que la répression à outrance n’apportait pas les résultats escomptés ; l’association suggère donc de prendre le contre-pied. Arrêtons d’être impitoyable avec les petites infractions qui ne représentent pas de danger et renforçons les actions qui permettent de lutter contre les véritables sources d’accidents. »

Ma conclusion subjective :

En matière de ‘‘change management’’ et de ‘‘digital’’, on a l’habitude de dire que la règle de base, c’est d’obtenir en premier lieu l’engagement des personnes concernées… Voilà donc une bonne initiative prise par 40 millions d’automobilistes. Il faut ensuite mettre en place un plan d’action avec des objectifs SMART, c’est-à-dire, Spécifiques, Mesurables, Atteignables (si si…) Réalistes (si si…) et Timés dans le temps… Tout un programme auquel je veux bien contribuer si les règles sont ainsi définies !

Et vous, quel est votre point de vue  ?

jlchotard@agence-k.fr

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos