Environnement : 24h pour convertir un véhicule thermique en électrique

Publié le par

Chaque propriétaire peut effectuer en ligne une simulation afin d’obtenir une estimation du coût de conversion.

Environnement : 24h pour convertir un véhicule thermique en électrique

Cinq étudiants de l’Institut polytechnique de Grenoble et Sciences Po Lille ont eu l’idée de fonder la start-up Phoenix Mobility, dont l’objectif est de convertir des véhicules thermiques déjà existants en véhicules 100 % électriques. Moins onéreux que l’achat d’un véhicule électrique neuf, le processus de conversion représente une économie de ressources tant pour la planète que pour l’automobiliste. « Elle maintient le véhicule en état d’utilisation pour 15 ans », complète les étudiants.

Dans le cadre d’un partenariat avec un parc animalier kenyan, les membres de la start-up ont converti trois Jeeps. Le moteur thermique et le réservoir à essence ont déposé puis remplacé par un kit d’électrification. Installé sous le véhicule, le kit comprend un moteur électrique et un pack de batterie. Pour commercialiser leur solution, les jeunes entrepreneurs cible en premier lieu les entreprises ayant des flottes de véhicules, puis ils comptent développer une offre grand public. Dans un premier temps, Phoenix Mobility réalisera la conversion : l’automobiliste apportera son véhicule et les techniciens de la start-up réaliseront la conversion en adaptant le kit au modèle de la voiture. Plusieurs autonomies allant de 100 à 400 kilomètres seront proposées. Phoenix Mobility développe actuellement ses travaux de recherche pour faire baisser les coûts du dispositif et mettre au point un kit standardisé. À terme, l’équipe espère qu’un garagiste puisse être capable de convertir tout type de véhicule en seulement un jour, mais également que « la future Loi d’Orientation sur les Mobilités autorise l’activité de conversion de véhicule ».

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos