Éric Cerceau (La Wroom Team) : « Nous offrons 4 points de rentabilité aux concessions »

Publié le par

Éric Cerceau (La Wroom Team) : « Nous offrons 4 points de rentabilité aux concessions »

Lancée pendant le Salon Equip auto 2009 sous l’impulsion d’Éric Cerceau, dirigeant de la société de conseil Autrement Mieux et ancien directeur du SAV de Porsche France, le réseau d’experts La Wroom Team propose un programme d’amélioration de la rentabilité en concession basée sur quatre actions : la détection des manques à gagner, le partage des bonnes pratiques, la recherche de clients et le recouvrement des impayés.

Baptisé Profitscope, leur outil éprouvé depuis janvier dernier par la vingtaine de consultants de l’organisation permet aux distributeurs de récupérer entre 3 et 5 points de rentabilité. Dans le cas contraire, La Wroom Team s’engage contractuellement à rembourser tout ou partie de la prestation. « Il s’agit d’un véritable scan des activités d’un pôle, d’un site ou d’un groupe pour déceler des pertes de profitabilité. Notre approche répond largement au besoin actuel d’optimisation recherché par les distributeurs  », explique Éric Cerceau qui commence par mettre systématiquement en rapport les processus clés de fonctionnement avec les coûts avant d’élaborer un plan d’action.

L’approche est à mi-chemin entre le coaching et le kaizen*, enrôlant l’ensemble des équipes dans le processus. Le groupe Cobredia, par exemple, vient de faire confiance à cette structure pour optimiser ses magasins au sein du SAV de 37 concessions. « Nous stigmatisons le coût d’un dysfonctionnement pour l’amoindrir, voire le supprimer  », ajoute Pierre Charraud, un des cinq associés de l’entité et ancien directeur d’une concession Toyota. Les mesures prises relèvent souvent du bon sens : réduction du temps de déplacement de 60 % via l’installation, par exemple, d’une imprimante, réorganisation dégageant du temps vacant pour faire du commerce itinérant auprès des MRA ou encore reprise des actions de télémarketing (particuliers vendant leurs VO, invitation à essayer la gamme, remise à jour de fichiers, etc.). « Nous avons une coordinatrice à Nancy qui gère un réseau d’opératrices. Cela coûte 10 % de ce que cela rapporte… », précise É. Cerceau qui assure que 60 rendez-vous sont facilement pris en 15 jours dans un atelier en manque de clients.

* Principe japonais de l’amélioration continue

Photo : Éric Cerceau

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos